Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Photos et Vins (Plaisir et Passion)

Du plaisir à la passion à travers le prisme de photographies, de commentaires œnologiques et autres

Le Poète Ferrailleur à Lizio (Morbihan) : Et si le bonheur c'était cela !

Ce site imaginé par Robert Coudray ne cesse d'évoluer, de s'enrichir de nous envoûter.

Il est situé dans le Morbihan, à Lizio (56 460) La Ville Stéphant

Nous allons le parcourir à travers quelques photos et quelques mots tirés de ses poèmes.

Le Poète Ferrailleur à Lizio (Morbihan) : Et si le bonheur c'était cela !

Entrer dans l’Univers du poète ferrailleur, c’est découvrir un monde fantastique, mêlant création, couleurs et étranges personnages nés de l’imagination de Robert Coudray. Bien cachée à Lizio, au cœur du Morbihan, sa fabuleuse demeure est une véritable machine à rêves…

Le Poète Ferrailleur à Lizio (Morbihan) : Et si le bonheur c'était cela !

Robert Coudray : les dates clés


1954. Naissance à Lizio (Morbihan).

1972. École de cinéma à Paris.

1975. Commence à concevoir et réaliser des chars pour le carnaval de Nantes.

1979. Tailleur de pierre puis professeur de technologie dans un lycée avant d’ouvrir une crêperie, puis une cidrerie artisanale.

1995. Ouvre le musée du Poète ferrailleur à Lizio.

2013. Réalise son son premier long-métrage, J’demande pas la lune, juste quelques étoiles.

2022. Sortie de son deuxième film, Heureux les fêlés.

Le Poète Ferrailleur à Lizio (Morbihan) : Et si le bonheur c'était cela !

Bienvenue dans l’univers de Robert Coudray. Un artiste hors du commun qui, depuis plus de 25 ans, donne vie aux objets chinés çà et là. Quelques bouts de ferraille, des clous, deux ou trois engrenages, et voilà qu’un personnage émerge, tel Pinocchio sorti de l’imagination de Gepetto ! Dans ce dédale fascinant de machines habitées, de totems à vent et d’objets turbulents, l’émerveillement fait place à l’étonnement. Impossible de résister à tant de merveilles, nées de l’ingéniosité de ce petit prince de la récup’. Sa grande famille compte 80 machines fantastiques, sculptures bruyantes et autres engins malicieux. D'automates en objets insolites, en passant par des fontaines musicales ou l’éco-logis, il faut compter deux heures de visite, pour s’imprégner de la magie des lieux et de son humour poétique. Petits et grands ne pourront résister à l’incroyable folie de ce poète ferrailleur, qui fait des rimes avec des petits bouts de rien. Un univers à part, à mi-chemin entre le rêve et le fabuleux.

Le Poète Ferrailleur à Lizio (Morbihan) : Et si le bonheur c'était cela !
Le Poète Ferrailleur à Lizio (Morbihan) : Et si le bonheur c'était cela !
Le Poète Ferrailleur à Lizio (Morbihan) : Et si le bonheur c'était cela !
Le Poète Ferrailleur à Lizio (Morbihan) : Et si le bonheur c'était cela !
Le Poète Ferrailleur à Lizio (Morbihan) : Et si le bonheur c'était cela !
Le Poète Ferrailleur à Lizio (Morbihan) : Et si le bonheur c'était cela !
Le Poète Ferrailleur à Lizio (Morbihan) : Et si le bonheur c'était cela !
Le Poète Ferrailleur à Lizio (Morbihan) : Et si le bonheur c'était cela !
Le Poète Ferrailleur à Lizio (Morbihan) : Et si le bonheur c'était cela !

J'assume l'imperfection.
Mes oeuvres me ressemblent,
gauches, timides, inachevées parfois,
elles se nourrissent d'enfance, de silence,
de vent, d'audace et d'un brin de folie.
Robert Coudray

Le Poète Ferrailleur à Lizio (Morbihan) : Et si le bonheur c'était cela !
Le Poète Ferrailleur à Lizio (Morbihan) : Et si le bonheur c'était cela !
Le Poète Ferrailleur à Lizio (Morbihan) : Et si le bonheur c'était cela !
Le Poète Ferrailleur à Lizio (Morbihan) : Et si le bonheur c'était cela !
Le Poète Ferrailleur à Lizio (Morbihan) : Et si le bonheur c'était cela !
Le Poète Ferrailleur à Lizio (Morbihan) : Et si le bonheur c'était cela !

Au milieu de nulle part, le monde de Robert Coudray s'anime, bruisse, prend de la couleur, joue avec les objets de récup' et la nature.
Cela fait plus de 30 ans que le Poète ferrailleur, sensible au monde qui l'entoure, le réinvente avec une créativité qui donne de l'espoir pour des lendemains meilleurs...

Le Poète Ferrailleur à Lizio (Morbihan) : Et si le bonheur c'était cela !
Le Poète Ferrailleur à Lizio (Morbihan) : Et si le bonheur c'était cela !
Le Poète Ferrailleur à Lizio (Morbihan) : Et si le bonheur c'était cela !
Le Poète Ferrailleur à Lizio (Morbihan) : Et si le bonheur c'était cela !
Le Poète Ferrailleur à Lizio (Morbihan) : Et si le bonheur c'était cela !
Le Poète Ferrailleur à Lizio (Morbihan) : Et si le bonheur c'était cela !

Construire haut
pour se saisir d'audace,
devenir enfant
devant l'éphémère ouvrage,
fier de la beauté, toucher l'humilité.
L'âme en paix, quêter l'impossible,
donner de la sueur, du courage,
croire en son oeuvre
pour ouvrir la foi.
Robert Coudray


Un palais tourné vers le ciel en hommage à Elie, trop tôt envolé...

Le Poète Ferrailleur à Lizio (Morbihan) : Et si le bonheur c'était cela !
Le Poète Ferrailleur à Lizio (Morbihan) : Et si le bonheur c'était cela !
Le Poète Ferrailleur à Lizio (Morbihan) : Et si le bonheur c'était cela !
Le Poète Ferrailleur à Lizio (Morbihan) : Et si le bonheur c'était cela !
Le Poète Ferrailleur à Lizio (Morbihan) : Et si le bonheur c'était cela !
Le Poète Ferrailleur à Lizio (Morbihan) : Et si le bonheur c'était cela !
Le Poète Ferrailleur à Lizio (Morbihan) : Et si le bonheur c'était cela !

Ils vont
ces baladins sur un fil,
croisant l'étoile de leur chance
et les lunes,
éclairant l'avenir.


Ils nous montrent en cascade
l'univers-aventure
qu'ils créent de bout en bout,
émerveillant l'enfance.


Ils inventent leur rêve
y croyant plus que tout,
s'ébahissant d'eux-mêmes
après mille recommencements.
Robert Coudray


Funambules, créations du Poète ferrailleur 

Le Poète Ferrailleur à Lizio (Morbihan) : Et si le bonheur c'était cela !
Le Poète Ferrailleur à Lizio (Morbihan) : Et si le bonheur c'était cela !
Le Poète Ferrailleur à Lizio (Morbihan) : Et si le bonheur c'était cela !
Le Poète Ferrailleur à Lizio (Morbihan) : Et si le bonheur c'était cela !
Le Poète Ferrailleur à Lizio (Morbihan) : Et si le bonheur c'était cela !
Le Poète Ferrailleur à Lizio (Morbihan) : Et si le bonheur c'était cela !
Le Poète Ferrailleur à Lizio (Morbihan) : Et si le bonheur c'était cela !
Le Poète Ferrailleur à Lizio (Morbihan) : Et si le bonheur c'était cela !

Que les amateurs de prodiges
La fleur du meeting aérien
Tout le gratin de la voltige
Gardent leurs casques à la main.
Je vais sur l'heure exécuter
Malgré ma sainte horreur du vide
Quelques figures intrépides
Dans mon aéroplane blindé.
Suis-je distrait ?
Moniteur, s'il vous plaît
À quoi peut bien servir un manche à balai ?
Qu'est-ce que j'ai dit qui vous fait cet effet
Le fait que je m'effraie d'affronter
Dans la cabine de pilotage
Tous ces cadrans, tous ces leviers
Qui semblent narguer mon courage
Juste au moment de démarrer ?
C'est parti...
♫♪  Jacques Higelin  ♫♪


De nombreuses sculptures animées, machines inutiles et poétiques peuplent cet univers insolite.

Le Poète Ferrailleur à Lizio (Morbihan) : Et si le bonheur c'était cela !
Le Poète Ferrailleur à Lizio (Morbihan) : Et si le bonheur c'était cela !
Le Poète Ferrailleur à Lizio (Morbihan) : Et si le bonheur c'était cela !
Le Poète Ferrailleur à Lizio (Morbihan) : Et si le bonheur c'était cela !
Le Poète Ferrailleur à Lizio (Morbihan) : Et si le bonheur c'était cela !
Le Poète Ferrailleur à Lizio (Morbihan) : Et si le bonheur c'était cela !
Le Poète Ferrailleur à Lizio (Morbihan) : Et si le bonheur c'était cela !

Elle se concentre
Regarde le ciel
Réfléchit en silence
Hésite un moment
Lève les mains légèrement.
Le temps s'arrête un instant,
Mais ses doigts rapides
Se posent avec douceur
Et s'élancent sur les touches
Comme virevoltent les plumes
À travers les nuages…

Ses paupières se ferment
Le temps est reparti.
La musique
S'échappe
S'envole
Et s'enfuie.
Elle m'emporte dans ses plus beaux rêves
Elle a changé de monde
Elle m'a regardé
Je lui ai tendu ma main…
Elle l'a prise
Et m'a rejoint
Alors maintenant
Nous sommes partis pour rêver...

Deux anges
Dans les nuages
Portés par la musique…
Kelly WATSON

La pianiste, un parmi d'autres automates animés dans le joli monde de Robert Coudray.
 

Le Poète Ferrailleur à Lizio (Morbihan) : Et si le bonheur c'était cela !
Le Poète Ferrailleur à Lizio (Morbihan) : Et si le bonheur c'était cela !
Le Poète Ferrailleur à Lizio (Morbihan) : Et si le bonheur c'était cela !
Le Poète Ferrailleur à Lizio (Morbihan) : Et si le bonheur c'était cela !
Le Poète Ferrailleur à Lizio (Morbihan) : Et si le bonheur c'était cela !
Le Poète Ferrailleur à Lizio (Morbihan) : Et si le bonheur c'était cela !

Aux froussards

qui ne voulaient pas qu'on les transforme en chair à boudin.

Aux tendres

aimant leur amoureuse et leurs petiots plus que la patrie.

Aux sages

qui volent au dessus des terres et des caprices.

Aux insoumis et indomptables

qui ne s'aligneront jamais derrière toute idée imposée.

Aux anars

n'appartenant à personne.

A la liberté

qui vaut autant que la fidélité.

Aux sourires des hommes vivants

à la mémoire de ceux qui sont morts tristement.

Robert Coudray

Ses deux films dont le dernier "Heureux les félés qui sortira en novembre 2022. 

Un monde qui ne laisse pas indifférent et qui vous touche au plus profond.

Son site

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article