Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Photos et Vins (Plaisir et Passion)

Du plaisir à la passion à travers le prisme de photographies, de commentaires œnologiques et autres

Gradignan, un îlot de verdure préservé

Une compilation de mes publications qui vous donnera peut-être envie de découvrir ou de redécouvrir Gradignan, commune girondine.

Article qui s'enrichira au fur et à mesure des futures parutions.

Prenez le temps de laisser défiler les photos, sur grand écran de préférence.

Gradignan, un îlot de verdure préservé
Gradignan, un îlot de verdure préservé
Gradignan, un îlot de verdure préservé
Gradignan, un îlot de verdure préservé
Gradignan, un îlot de verdure préservé

Cloches de verre

Ô cloches de verre !
Étranges plantes à jamais à l'abri !
Tandis que le vent agite mes sens au dehors !
Toute une vallée de l'âme à jamais immobile !
Et la tiédeur enclose vers midi !
Et les images entrevues à fleur du verre !

N'en soulevez jamais aucune !
On en a mis plusieurs sur d'anciens clairs de lune.
Examinez à travers leurs feuillages :
II y a peut-être un vagabond sur le trône,
On a l'idée que des corsaires attendent sur l'étang,
Et que des êtres antédiluviens vont envahir les villes.
Maurice Maeterlinck

Photos de la serre prises dans le parc Laurenzane (Hôtel de ville)

Une des plus belles serres-volières de France se trouve dans les jardins. En 1878, une commande est passée pour Gustave Eiffel dans le cadre de l’exposition universelle. On dit que Napoléon III l’aurait rachetée pour l’offrir au propriétaire du domaine Malleret, de Cadaujac, en remerciement d’un séjour en Gironde.
L'avant-dernier propriétaire laisse tomber l'entretien du domaine et de la grande serre, qui tombe progressivement en ruine. À la suite de la division du domaine en 1979, elle est vouée à la démolition. Le maire de Gradignan l'achète pour le compte de la commune. La serre est démontée et numérotée pierre par pierre, fer après fer. Les services techniques municipaux vont restaurer la structure et reconstituer les détails manquants. La serre propose aujourd'hui des expositions temporaires.

Gradignan, un îlot de verdure préservé
Gradignan, un îlot de verdure préservé
Gradignan, un îlot de verdure préservé
Gradignan, un îlot de verdure préservé
Gradignan, un îlot de verdure préservé

Homme, libre penseur ! Te crois-tu seul pensant
Dans ce monde où la vie éclate en toute chose ?
Des forces que tu tiens ta liberté dispose,
Mais de tous tes conseils l'univers est absent.

Respecte dans la bête un esprit agissant :
Chaque fleur est une âme à la Nature éclose ;
Un mystère d'amour dans le métal repose ;
"Tout est sensible !" Et tout sur ton être est puissant.

Crains, dans le mur aveugle, un regard qui t'épie :
À la matière même un verbe est attaché...
Ne le fais pas servir à quelque usage impie !

Souvent dans l'être obscur habite un Dieu caché ;
Et comme un œil naissant couvert par ses paupières,
Un pur esprit s'accroît sous l'écorce des pierres !

Gérard de Nerval

Photos prises dans le bois de Mandavit

Gradignan, un îlot de verdure préservé
Gradignan, un îlot de verdure préservé
Gradignan, un îlot de verdure préservé
Gradignan, un îlot de verdure préservé
Gradignan, un îlot de verdure préservé
Gradignan, un îlot de verdure préservé

Afrique mon Afrique
Afrique des fiers guerriers dans les savanes ancestrales
Afrique que chante ma grand-mère
Au bord de son fleuve lointain
Je ne t'ai jamais connue
Mais mon regard est plein de ton sang
Ton beau sang noir à travers les champs répandu
Le sang de ta sueur
La sueur de ton travail
Le travail de l'esclavage
L`esclavage de tes enfants

Afrique dis-moi Afrique
Est-ce donc toi ce dos qui se courbe
Et se couche sous le poids de l'humilité
Ce dos tremblant à zébrures rouges
Qui dit oui au fouet sur les routes de midi

Alors gravement une voix me répondit
Fils impétueux cet arbre robuste et jeune
Cet arbre là-bas
Splendidement seul au milieu des fleurs
Blanches et fanées
C`est l'Afrique ton Afrique qui repousse
Qui repousse patiemment obstinément
Et dont les fruits ont peu à peu
L'amère saveur de la liberté.

David Diop

Sculpture en bronze de Danielle Bigata : Roots 2003
Parc de Laurenzane

Gradignan, un îlot de verdure préservé
Gradignan, un îlot de verdure préservé
Gradignan, un îlot de verdure préservé
Gradignan, un îlot de verdure préservé
Gradignan, un îlot de verdure préservé

Les petits lapins, dans le bois,
Folâtrent sur l’herbe arrosée
Et, comme nous le vin d’Arbois,
Ils boivent la douce rosée.

Gris foncé, gris clair, soupe au lait,
Ces vagabonds, dont se dégage
Comme une odeur de serpolet,
Tiennent à peu près ce langage :

Nous sommes les petits lapins,
Gens étrangers à l’écriture
Et chaussés des seuls escarpins
Que nous a donnés la nature.

Nous sommes les petits lapins,
C’est le poil qui forme nos bottes,
Et, n’ayant pas de calepins,
Nous ne prenons jamais de notes.

Et dans la bonne odeur des pins
Qu’on voit ombrageant ces clairières,
Nous sommes les tendres lapins
Assis sur leurs petits derrières.
Théodore de Banville (extraits)

Photos prises d'un lapin faisant l'école buissonnière dans le parc de Laurenzane

Gradignan, un îlot de verdure préservé
Gradignan, un îlot de verdure préservé
Gradignan, un îlot de verdure préservé
Gradignan, un îlot de verdure préservé
Gradignan, un îlot de verdure préservé
Gradignan, un îlot de verdure préservé
Gradignan, un îlot de verdure préservé

Je n'ai pas de voix
J'essaye quelquefois
Mais ça ne vient pas
Je ne suis pas doué pour l'opéra
C'est comme ça, je ne suis ni
Caruso, ni Rossini
Je suis le Barbier de Belleville
Je ne serai jamais hélas
Le partenaire de la Callas
Alors de mon bistouri
Je taille les favoris
Des bonnes gens de la grand-ville
En rêvant que je suis à la
Salle Garnier ou bien à la Scala
Je n'ai pas de voix
J'essaye quelquefois
Mais ça ne vient pas
Je ne suis pas doué pour l'opéra.

Serge Reggiani (Paroliers : Claude Lemesle / Alice Dona)

Bronze de Verdi : création de Danielle Bigata
Ecole de musique de Mandavit

Château de Mandavit
Ancien château du Gay, il tient son nom de Raymond Mandavit, négociant de Bordeaux, maire de la commune de 1795 à 1800 et propriétaire du domaine. Le château est cependant antérieur à cette date. Il abrite aujourd'hui l'école municipale de musique.

Gradignan, un îlot de verdure préservé
Gradignan, un îlot de verdure préservé
Gradignan, un îlot de verdure préservé
Gradignan, un îlot de verdure préservé
Gradignan, un îlot de verdure préservé
Gradignan, un îlot de verdure préservé

Ma liberté
C'est toi qui m'as aidé
A larguer les amarres
Pour aller n'importe où
Pour aller jusqu'au bout
Des chemins de fortune
Pour cueillir en rêvant
Une rose des vents
Sur un rayon de lune
Ma liberté
Devant tes volontés
Mon âme était soumise
Ma liberté
Je t'avais tout donné
Ma dernière chemise
Et combien j'ai souffert
Pour pouvoir satisfaire
Tes moindres exigences
J'ai changé de pays
J'ai perdu mes amis
Pour gagner ta confiance
Ma liberté
Tu as su désarmer
Toutes mes habitudes
Ma liberté
Toi qui m'as fait aimer
Même la solitude
Toi qui m'as fait sourire
Quand je voyais finir
Une belle aventure
Toi qui m'as protégé
Quand j'allais me cacher
Pour soigner mes blessures

♫♪ Georges Moustaki ♪♫

Musée Georges de Sonneville à Gradignan (Gironde)
Situé au prieuré de Cayac, le musée abrite la collection Georges de Sonneville, le grand peintre des "années folles", créateur du Salon des Indépendants, mémorialiste du port de Bordeaux et du vignoble des Graves. Le musée offre également une programmation d'expositions temporaires.

Gradignan, un îlot de verdure préservé
Gradignan, un îlot de verdure préservé
Gradignan, un îlot de verdure préservé
Gradignan, un îlot de verdure préservé
Gradignan, un îlot de verdure préservé
Gradignan, un îlot de verdure préservé

Une fleur de magnolia pure
ronde comme un cercle de neige
monta jusqu’à ma fenêtre,
me réconciliant avec la beauté.
Entre ses feuilles lisses
– ocre et vert –
fermée,
elle était parfaite
comme un œuf céleste,
ouverte
elle était la pierre de la lune,
Aphrodite embaumée,
planète de platine.
Ses grands pétales me rappelèrent
les draps de la première lune amoureuse,
et son pistil érigé
était tour nuptiale des abeilles.

Ô blancheur
entre toutes les blancheurs,
fleur immaculée,
amour resplendissant,
odeur de neige blanche et de citrons,
secrète secrétaire de l’aurore,
coupole des cygnes,
rayonnante apparition !

Comment te chanter sans
toucher ta peau très pure,
t’aimer seulement
aux pieds de ta beauté,
et t’emporter dormante
dans l’arbre de mon âme,
resplendissante, ouverte, aveuglante,
sur la forêt obscure des songes !
Pablo Neruda

Fleurs de magnolia, un printemps perpétuel... devant le château du Moulin d'Ornon

Gradignan, un îlot de verdure préservé
Gradignan, un îlot de verdure préservé
Gradignan, un îlot de verdure préservé
Gradignan, un îlot de verdure préservé
Gradignan, un îlot de verdure préservé

Arbres de ces grands bois qui frissonnez toujours,
Je vous aime, et vous, lierre au seuil des autres sourds,
Ravins où l’on entend filtrer les sources vives,
Buissons que les oiseaux pillent, joyeux convives !
Quand je suis parmi vous, arbres de ces grands bois,
Dans tout ce qui m’entoure et me cache à la fois,
Dans votre solitude où je rentre en moi-même,
Je sens quelqu’un de grand qui m’écoute et qui m’aime !
Aussi, taillis sacrés où Dieu même apparaît,
Arbres religieux, chênes, mousses, forêt,
Forêt ! c’est dans votre ombre et dans votre mystère,
C’est sous votre branchage auguste et solitaire,
Que je veux abriter mon sépulcre ignoré,
Et que je veux dormir quand je m’endormirai.

Victor Hugo

L’œil n'était pas dans la tombe et ne regardait pas Caïn, il était juste là et nous renvoyait notre image...
Photos prises dans le bois autour du Prieuré de Cayac

Gradignan, un îlot de verdure préservé
Gradignan, un îlot de verdure préservé
Gradignan, un îlot de verdure préservé
Gradignan, un îlot de verdure préservé
Gradignan, un îlot de verdure préservé
Gradignan, un îlot de verdure préservé

Pauvre petit oiseau des champs,
Inconstante bergeronnette.
Qui voltige, vive et coquette,
Et qui siffle tes jolis chants ;

Bergeronnette si gentille,
Qui tourne autour du troupeau.
Par les prés sautille, sautille,
Et mire-toi dans le ruisseau !

Va, dans tes gracieux caprices,
Becqueter la pointe des fleurs,
Ou poursuivre, au pied des génisses,
Les mouches aux vives couleurs.

Reprends tes jeux, bergeronnette,
Bergeronnette au vol léger ;
Nargue l'épervier qui te guette !
Je suis là pour te protéger ;

Si haut qu'il soit, je puis l'abattre...
Petit oiseau, chante !... et demain,
Quand je marcherai, viens t'ébattre,
Près de moi, le long du chemin.

C'est ton doux chant qui me console,
Je n'ai point d'autres amis que toi !
Bergeronnette, vole, vole,
Bergeronnette, devant moi...

Charles DOVALLE (1807 - 1829) mort tragiquement à l'âge de 22 ans. Poète, critique théâtral, il commit un calembour facile sur Mira, le directeur du théâtre des Variétés, qui lui avait refusé l'entrée de son établissement. Il écrivit dans Le Lutin : "Mira peut être Mira-sévère", mais il ne sera jamais "Mira-beau". Ce dernier, qui était laid et vindicatif, le provoqua en duel. Blessé à l'épaule à la suite d'un premier assaut à l'épée, il exigea contre toutes les règles que le duel se poursuive au pistolet ; au troisième échange, Dovalle fut touché, après que la balle eut traversé son portefeuille, et mourut le 30 novembre 1829.

Photos prises dans le parc Montgaillard, le long de l'eau Bourde (bourde ou trouble, caractéristique de l’alios, un agglomérat de sable et d’oxyde de fer).

Gilles LUCIANI (Auteur Photographe)

Expositions

Expo Galerie Haut Brion à Pessac en 2016

Maison des Arts à Gujan-Mestras en Août 2017

Cabane Cap Noroit, Port de Larros à Gujan-Mestras octobre 2017 à mai 2018

Vinimarché St-Genès,  à Bordeaux juin/juillet 2018

Maison des Arts à Gujan-Mestras  août 2018

Caves Briaud à Bordeaux, septembre 2018

La Conserverie à Bordeaux, décembre 2018 et janvier 2019

Le GascoPub à Pessac, avril, mai et juin 2019

Maison des Arts à Gujan-Mestras du 20 au 26 août 2019

Comptoir d'Indochine à Bordeaux du 1er septembre au 15 octobre 2019

Le Café de l'Horloge à Talence du 6 mars au 2 avril 2020

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article