Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Photos et Vins (Plaisir et Passion)

Du plaisir à la passion à travers le prisme de photographies, de commentaires œnologiques et autres

Couleurs et Lumières de Charente-Maritime

Une compilation de mes publications mariant poésie et photos de la Charente-Maritime. Faîtes défiler les photos et laissez-vous emporter...

Mon immense plaisir est d'apporter un témoignage de belles choses qui se situent dans notre environnement proche, qui ne me doivent rien, si ce n'est d'avoir eu le bonheur, la chance de les avoir vues et photographiées.

 

Gilles LUCIANI  (Auteur Photographe)

Le ponton
C’est une langue de bois
Non pas la langue de bois
Qui dissimule la pensée
C’est une langue de bois
Où les bateaux viennent danser
Bâtie pour une traversée
Un beau langage une avancée
Un trait d’union entre l’homme et la mer.
Alain HANNECART

Pontons sur la Gironde à Vitrezay (17)

Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime

Le tournesol, le tournesol
N'a pas besoin d'une boussole
Ni d'arc-en-ciel, ni d'arc-en-ciel
Pour se tourner vers le soleil.

♫ ♪ ♫♪♫ ♪♫♪

Le tournesol, le tournesol
N'a pas besoin d'une boussole.
Alors ma belle, alors ma belle
Regarde un peu vers le soleil.

Chanson interprétée par Nana Mouskouri
Paroliers : Pierre Delanoë / Peter Callander / Mitch Murray

Champs de tournesols autour de Vitrezay

Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime

Depuis l'âge orageux des aurores premières
Où tout un ciel pleuvait sur un monde naissant,
Suivi d'un infini cortège de rivières,
Au large, à plein chenal, en triomphe, il descend.

Et le Fleuve, le vieux fleuve, le fleuve immense,
Dont les souffles n'ont pas cessé d'être vivants,
Magnifique de calme et d'orgueil, recommence
Sa marche vers l'aurore et les soleils levants.

Nérée Beauchemin

Tour de Beaumont (Saint Romain sur Gironde : 17)
 

Rabelais parle de la Tour de Beaumont comme d'un amas de pierres tombées du tablier de Gargamelle, la mère de Gargantua, alors qu'elle s'apprêtait à construire un pont sur la Gironde.

Au sommet de ce terrier, est édifié la tour de Beaumont, un fanal en forme de pain de sucre qui, visible de très loin, excite la curiosité.

En réalité, la Tour de Beaumont fut construite à une époque indéterminée, les estimations variant du Moyen-âge au début du XIXème siècle. Il s'agit à coup sûr d'un "amer", c'est à dire un point de repère, une marque, un signal pour les marins se dirigeant vers l'un des ports de la rive droite, Mortagne ou Port Maubert.

Il existe d'autres amers sur les rives et les coteaux de l'estuaire. Plus d'un marin d'autrefois dût son salut en se guidant sur lui afin d'éviter les hauts fonds et de trouver l'entrée espérée du bon chenal.
Vue imprenable sur l’estuaire et les marais à ne pas manquer.

Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime

Pas d'oiseaux. Aucun coup de fusil ne résonne.
Le vaste et lourd brouillard, gris uniformément,
De son opacité cache tout mouvement
Et dans une caverne étrange m'emprisonne.

Seul et domptant la voile où souffle un vent du nord
Je me crois égaré dans quelque monde mort
Sous l'irrémédiable ennui de la fumée.

Alphonse Beauregard

Petit matin en attendant le lever du soleil à Port Maubert (17)

Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime

Je n'entends que le bruit de la rive et de l'eau,
Le chagrin résigné d'une source qui pleure
Ou d'un rocher qui verse une larme par heure,
Et le vague frisson des feuilles de bouleau.

Je ne sens pas le fleuve entraîner le bateau,
Mais c'est le bord fleuri qui passe, et je demeure ;
Et dans le flot profond que de mes yeux j'effleure,
Le ciel bleu renversé tremble comme un rideau.

On dirait que cette onde en sommeillant serpente,
Oscille et ne sait plus le côté de la pente :
Une fleur qu'on y pose hésite à le choisir.

Et, comme cette fleur, tout ce que l'homme envie
Peut se venir poser sur le flot de ma vie
Sans désormais m'apprendre où penche mon désir.

René-François Sully Prudhomme

Un matin juste après le lever de la brume à Port Maubert (17)
Port Maubert est un petit port de l’Estuaire de la Gironde où bateaux de pêche aux larges filets et petits voiliers se côtoient dans un festival de couleurs.
L'Atalante ne nous a jamais quitté depuis l'Antiquité. La preuve...

Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime

Il arrive que, rentrant tard
Par les longues routes du soir,
Les chevaux tout à coup s'arrêtent,
Et, comme las, baissent la tête.
Dans la charrette, le fermier
N'esquisse pas le moindre geste
Pour les contraindre à se presser.
La lune, sur les blés jaunis,
Vient lentement de se lever,
Et l'on entend comme le bruit
D'une eau qui coule dans l'été.
Quand les chevaux rentrent très tard,
Le fermier ne sait pas pourquoi,
Le long des routes infinies,
Il les laisse avidement boire
Aux fontaines bleues de la nuit.
Maurice Carême

Parc du Château de Beaulon à St Dizant du Gua (17)

Les mystérieuses "Fontaines Bleues", sources naturelles dont les eaux profondes, calmes et sereines présentent une coloration bleu-foncé, étrange et magique.
Cheminement agréable en rêvant aux légendes qu'elles ont suscitées dans le passé.

Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime

De ce terrible paysage,
Tel que jamais mortel n'en vit,
Ce matin encore l'image,
Vague et lointaine, me ravit.

Le sommeil est plein de miracles !
Par un caprice singulier,
J'avais banni de ces spectacles
Le végétal irrégulier,

Et, peintre fier de mon génie,
Je savourais dans mon tableau
L'enivrante monotonie
Du métal, du marbre et de l'eau.

Non d'arbres, mais de colonnades
Les étangs dormants s'entouraient,
Où de gigantesques naïades,
Comme des femmes, se miraient.

Des nappes d'eau s'épanchaient, bleues,
Entre des quais roses et verts,
Pendant des millions de lieues,
Vers les confins de l'univers ;

C'étaient des pierres inouïes
Et des flots magiques ; c'étaient
D'immenses glaces éblouies
Par tout ce qu'elles reflétaient !

Charles Baudelaire

Détails des Fontaines Bleues dans le magnifique parc du Château de Beaulon à St Dizant du Gua (17)

Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime

D'où vient-il ce bouquet oublié sur la pierre ?
Dans l'ombre, humide encor de rosée, ou de pleurs,
Ce soir, est-il tombé des mains de la prière ?
Un enfant du village a-t-il perdu ces fleurs ?

Ce soir, fut-il laissé par quelque âme pensive
Sous la croix où s'arrête un pauvre voyageur ?
Est-ce d'un fils errant la mémoire naïve
Qui d'une pâle rose y cacha la blancheur ?

De nos mères partout nous suit l'ombre légère ;
Partout l'amitié prie et rêve à l'amitié ;
Le pèlerin souffrant sur la route étrangère
Offre à Dieu ce symbole, et croit en sa pitié !

Solitaire bouquet, ta tristesse charmante
Semble avec tes parfums exhaler un regret.
Peut-être es-tu promis au songe d'une amante :
Souvent dans une fleur l'amour a son secret !
Marceline Desbordes-Valmore.

À Talmont-sur-Gironde (en Charente-Maritime), l'église Sainte-Radegonde s'élève sur le bord de la falaise qui surplombe l'estuaire de la Gironde.
Ce bel édifice de style roman est une figure emblématique de la Charente-Maritime. C’est au 11ème siècle que les moines bénédictins de l’Abbaye de Saint-Jean d’Angély l’ont édifiée. Lors de la fondation de la bastide par Edouard 1er, l’église fut en partie fortifiée.
Quant à l’extérieur, à ses pieds, le joli cimetière marin avec ses roses trémières et ses cénotaphes.

Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime

Les ex-votos luisaient comme un fourmillement
D'yeux et de coeurs, dans l'ombre ;
L'orgue, ainsi qu'une marée, immensément
Grondait ; des rafales de voix sans nombre
Sortaient du temple et résonnaient jusqu'au beffroi
Et le prêtre vêtu d'orfroi
Au milieu des pennons brandis et des bombardes,
Levait l'épée et lentement traçait avec la garde
Sur le front des héros, le signe de la croix.
Émile Verhaeren

Intérieur de l'église Sainte Radegonde à Talmont sur Gironde (Charente Maritime)
Construite au 12e siècle, elle succède à une première église (chapelle castrale) donnée en 1097 à l'abbaye de Saint-Jean-d'Angély. L'édifice du 12e siècle est composé d'une nef, d'un transept sur lequel sont greffées deux absidioles et d'un profond chœur terminé en abside. Au 15e siècle, une partie de la nef s'effondre suite à un éboulement de la falaise ; il en subsiste une travée fermée par une sobre façade. Celle de l'époque romane était peut-être plus richement sculptée.
L'église est classée monument historique en 1890. De nombreux travaux sont réalisés par la suite pour consolider l'édifice puis pour restituer des éléments disparus, parfois même sans réalité historique avérée (comme le faux clocher). Les vestiges de la fortification du chevet sont abattus afin d'en retrouver l'aspect roman supposé.
L'église comprend aujourd'hui la nef d'une travée, le transept doté d'absidioles orientées et le chœur. La nef et les bras du transept sont couverts d'une voûte en berceau, comme la travée droite du chœur. L'abside est voûtée en cul de four et une coupole sur pendentifs (reconstruite) s'élève sur la croisée du transept.
Suspendue à la voûte, une frégate (ex-voto) est classée monument historique.

Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime

Far-niente

Quand je n’ai rien à faire, et qu’à peine un nuage
Dans les champs bleus du ciel, flocon de laine, nage,
J’aime à m’écouter vivre, et, libre de soucis,
Loin des chemins poudreux, à demeurer assis
Sur un moelleux tapis de fougère et de mousse,
Au bord des bois touffus où la chaleur s’émousse.
Là, pour tuer le temps, j’observe la fourmi
Qui, pensant au retour de l’hiver ennemi,
Pour son grenier dérobe un grain d’orge à la gerbe,
Le puceron qui grimpe et se pend au brin d’herbe,
La chenille traînant ses anneaux veloutés,
La limace baveuse aux sillons argentés,
Et le frais papillon qui de fleurs en fleurs vole.
Ensuite je regarde, amusement frivole,
La lumière brisant dans chacun de mes cils,
Palissade opposée à ses rayons subtils,
Les sept couleurs du prisme, ou le duvet qui flotte
En l’air, comme sur l’onde un vaisseau sans pilote ;
Et lorsque je suis las je me laisse endormir,
Au murmure de l’eau qu’un caillou fait gémir,
Ou j’écoute chanter près de moi la fauvette,
Et là-haut dans l’azur gazouiller l’alouette.
Théophile Gautier

Une bien belle devanture de boutique à Talmont sur Gironde (Charente Maritime)

Le farniente est une merveilleuse occupation. Dommage qu’il faille y renoncer pendant les vacances, l’essentiel étant alors de faire quelque chose.
Pierre Daninos

Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime

Le soleil abaissé du soir,
Jaune et luisante renoncule,
Semble glisser, au crépuscule,
De quelque pomme d'arrosoir.
Il semble se mêler au sable,
Aux stores de paille, au gazon,
Au vitrage de la maison
Dans une ardeur inextricable.
L'air est fumant, sourd, fructueux;
L'affolement joyeux des mouches
Enflamme les suaves bouches
Des narcisses voluptueux.
Le frelon noir, plein de lumière
De cils, de soie et de velours,
Tombe d'un balancement lourd
Au cœur de la rose trémière.
Et la guêpe semble vouloir
Faire une couture dorée
A la molle étoffe azurée
Du chaud, du clair, du tendre soir.

Anna de Noailles

Photos prises à Talmont sur Gironde (Charente Maritime)

Elle se nomme rose trémière ou rose de trémière en raison d'une altération de "rose d'Outremer", apportée d'Orient par les croisés du Moyen Âge, aux XIIème et XIIIème siècles. Elle est encore appelée passe-rose ou primerose ou bâton de Jacob. Elle est d'origine de sud-ouest de la Chine.

Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime

Eclade voix
Eclade verre
Qui se brise par terre
Comme on casse une noix

Eclade miroir
Eclade rire
Tombant sur le comptoir
Telle une moule qui va s'ouvrir

Eclade colère
Eclade moule
Qui me met les boules
Et les tripes à l'envers

Eclade tonnerre
Pétard qui éclade
De quoi as-tu l'air
Noyée dans un verre ?

Patrick Cadour (Cuisine de la Mer)

Une éclade du début à la fin... Du pur bonheur à déguster des yeux pour commencer au restaurant Le Parc des Graves à Mornac sur Seudre. (Charente Maritime)

L’éclade ou églade est une préparation typique de moules caractéristique de la cuisine charentaise. Elle est originaire de Charente-Maritime, et plus particulièrement de l’île d’Oléron et de la région de Royan. Une autre source évoque le mot aiguillade, à cause des aiguilles de pin, ce qui localise d’ailleurs la recette à la région Oléron-Royan, mot qui se serait transformé en éguiade.

La forme éclade serait due à l’influence du mot "éclat", car les coquilles de moules éclatent sous la chaleur du feu; le terme "moules en éclat" est parfois employé. L’éclade est également parfois connue par les anciens localement sous le nom saintongeais de terrée car à l’origine les moules étaient disposées sur la vase séchée (terre) des marais et recouvertes de tiges de fèves desséchées. L’éclade est enfin connue sous le nom de ulée, attesté en Charente-Maritime dans la région de Fouras (secteur où influences linguistiques saintongeaises et poitevines se conjuguent).

Les moules doivent être dressées verticalement (pointes vers le haut) et en spirale sur une planche de bois (au centre de laquelle on a parfois planté quelques clous). On recouvre ensuite d’une bonne épaisseur d’aiguilles de pin, auxquelles on met le feu, qu’on active à l’aide d’un carton pour également disperser les cendres à la fin de la cuisson. Traditionnellement on ne se cantonnait pas aux aiguilles de pin, le combustible pouvant être des ripes de bois fines, ou des fanes de fèves, ces dernières étant même préférées par les locaux, parce qu’elles brûlent juste le temps nécessaire. On mange traditionnellement l’éclade avec du pain et du beurre des Charentes, accompagnée de vin blanc du pays charentais.

Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime

Quand le phare projette sa lumière, il ne mesure pas l'intensité de l'orage, ni ne le juge.
Avant de faire briller sa lumière, il ne se dit pas à lui-même :
"Je dois comprendre où va ma lumière et pourquoi ? "
Tout ce qu'il sait, c'est qu'il a été construit pour supporter l'obscurité, le vent puissant et les vagues qui se briseront sans fin sur sa structure.
De plus, il n'a pas peur. Il ne sait pas quand l'orage finira, et quel sera son degré d'intensité. Il ne sait pas pour quelle raison cet orage a été créé.

Tout ce que le phare sait ou connaît, c'est qu'il est en sécurité et qu'il doit faire briller sa lumière dans l'obscurité, afin d'aider les autres à trouver la sécurité du port. Il ne cherche pas à comprendre de quelle façon il est devenu une lumière, mais il sait ce qu'il est et ce qu'il doit faire.
Il sait également que la lumière qu'il diffuse est attendue par ceux qui sont dans l'obscurité et qui la recherchent.
L'être humain est pareil à ce phare : il lui suffit d'ouvrir pleinement son cœur pour que rayonne sa lumière intérieure, transformant instantanément l'obscurité alentour en une douce et intense lumière d'Amour...
Texte anonyme

Le phare "Porte-feu" médiéval de Mornac sur Seudre (Charente Maritime)

C’est l’une de ces structures rudimentaires qui est reconstituée ici sur le marais de la Seudre, à Mornac, dans le cadre de l’Exposition "Sous la lumière des phares" présentée par la Communauté d’Agglomération du Pays Royannais du 1er juillet au 4 septembre 2006 au Palais des Congrès de Royan.

Fait de troncs d’arbres soutenant un balancier, ce dispositif ancestral permettait l’entretien d’un feu de nuit, ou de fumée le jour, pour aider les marins à se situer dans les passages délicats d’accès aux ports.

Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime

Lorsque j'étais enfant, j'ai fait plus d'une fois,
Comme tous mes égaux, l'école buissonnière.
Le maître m'attendait : j'étais dans la rivière,
Ou le long de l'étang, ou dans le petit bois.

Temps perdu ? Non, gagné, car j'apprenais des choses
Que jamais ne me dit le professeur savant,
Quand j'écoutais, furtif, le murmure du vent
Et le frisson léger des bourdons sur les roses.

Du soupir des blés mûrs, de la chanson du nid,
Du bruit de l'eau perlant sur la branche mouillée,
De tous les sens confus qui troublent la feuillée,
J'apprenais l'art divin, le rythme et l'infini.

Aujourd'hui, l'écolier des oiseaux, des cigales
Et des roseaux penchés au bord des marais verts,
Imite leur langage et, selon l'art des vers,
Il décrit la campagne et les saisons égales.

Répétant de son mieux les secrètes leçons
Et le spectacle fort de la nature en sève,
L'humble rêveur, content d'être encore leur élève,
Vous ramène à l'école au milieu des buissons.
Jean Aicard

Zone des marais entre Mornac sur Seudre et la Seudre de bon matin.

Il serait dommage de venir à Mornac et de se limiter au village et au port, sans consacrer un peu de temps à la promenade jusqu'à la Seudre.
On apprécie le calme de cette promenade en particulier en été, après une visite du village qui est très fréquenté à cette période.
A marée basse, seul un filet d'eau coule dans le chenal. les bateaux sont posés sur les fonds vaseux. C'est l'heure du repos. On a l'impression que la vie s'est arrêtée. Les oiseaux sont au rendez-vous, ils sont chez eux...
A marée haute, ce sont les embarcations des pêcheurs et des ostréiculteurs qui animent le chenal.
Le printemps est une saison privilégiée pour le plaisir des yeux, avec les verts des herbes des talus et les tamaris en fleurs.
Quelle que soit la saison, le paysage change en fonction de l'heure dans la journée, ce qui conduit à des éclairages, des luminosités, des reflets très différents.

Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime

Les cygnes migrateurs qui passent dans les airs,
Pèlerins de haut vol, fiers de leurs ailes grandes,
Sont tout surpris de voir tant d'espaces déserts :
Des steppes, des marais, des grèves et des landes.

C'est triste, pensent-ils... Ne croit-on pas rêver
Quand, à perte de vue, on trouve abandonnées
D'immenses régions qu'on devrait cultiver,
Et qui dorment sans fruit depuis nombre d'années.

À l'exil, tous les ans, nous sommes condamnés.
Par tempêtes de neige et tourbillons de givre,
Souvent nos chers petits, les derniers qui sont nés,
D'une aile fatiguée ont grand'peine à nous suivre.

Du froid et des brouillards, de la grêle et des vents,
Par les chemins du ciel, nous avons tout à craindre.
Paix à nos morts... l'espoir reste au cœur des vivants,
Et nous ne perdons pas notre temps à nous plaindre.

Tout s'agite à l'envers, se mêle et se confond
Chez l'homme... qui d'en bas laisse monter sa lie,
Comme un lac dont l'orage a remué le fond...
Sur le monde effaré souffle un vent de folie.

André Lemoyne

Vol de cygnes au dessus des marais à Mornac sur Seudre : Charente Maritime

Le cygne sauvage : quelques caractéristiques

PLUMES
Environ 25 000 plumes garantissent au cygne isolation thermique et imperméabilité. Les plumes des ailes, les plus longues, sont particulièrement résistantes pour parer au frottement de l'air. Elles muent début juin, avant les plumes du corps, qui tombent simultanément.
Le duvet, abondant, est réparti sur le corps, sous les plumes de couverture. Sa structure lâche en fait un bon isolant. Il mue, par remplacement progressif, entre juillet et décembre.

COU
Le cygne sauvage possède, le cou le plus long du groupe. Pouvant atteindre, chez le mâle, 80 cm, celui-ci compte vingt-cinq vertèbres cervicales, soit deux à trois fois plus que la majorité des espèces à cou "normal". Un tel appendice permet à l'oiseau de chercher sa nourriture en eau relativement profonde. Il offre également l'avantage de maintenir la tête à bonne hauteur, autorisant ainsi une surveillance efficace des environs. En terrain découvert, l'homme et les mammifères carnivores sont repérés de loin.

BEC
Les fines lamelles parallèles qui bordent la mandibule inférieure du bec sont perpendiculaires à l'axe de celui-ci. Lorsque l'oiseau se nourrit, elles déchiquettent plus facilement les végétaux et servent de filtre. Le cygne ferme le bec sous l'eau, de sa langue il chasse l'eau qui s'échappe par les lamelles, cependant que celles-ci retiennent les petits éléments végétaux ou animaux. L'opération produit un bruit caractéristique qui accompagne le "barbotage".

PATTES
Les pattes sont dotées de trois doigts antérieurs développés, réunis par de larges membranes, les palmures. Le pouce, atrophié, ne joue aucun rôle fonctionnel. Étant peu vascularisées, les pattes gèlent rarement. Les palmures facilitent la nage, la marche en terrain meuble, l'envol et l'atterrissage.

Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime

J’écrirai le jeudi j’écrirai le dimanche
quand je n’irai pas à l’école
j’écrirai des nouvelles j’écrirai des romans
et même des paraboles
je parlerai de mon village je parlerai de mes parents
de mes aïeux de mes aïeules
je décrirai les prés je décrirai les champs
les broutilles et les bestioles
puis je voyagerai j’irai jusqu’en Iran
au Tibet ou bien au Népal
et ce qui est beaucoup plus intéressant
du côté de Sirius ou d’Algol
où tout me paraîtra tellement étonnant
que revenu dans mon école
je mettrai l’orthographe mélancoliquement

Raymond Queneau (L’Écolier)

Bonne rentrée à toutes et à tous
Photos prises à St Savinien (17)
Sculptures de Cédric Hennion

Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime

On répète aux rois de la terre,
Que le peuple calme, enchanté,
S'endort dans son destin prospère,
Et fait fi de la liberté.
La part qu'il a peut lui suffire,
Dans son ilotisme parqué...
Ce n'est point là le peuple, sire !
On l'a masqué.

Agénor Altaroche

Sculpture de Cédric Hennion (2013) à Crazannes (17)
Le masque était présent lorsque je suis arrivé, je ne l'ai pas rajouté...

Crazannes fut longtemps réputée pour la qualité de la pierre extraite dans les carrières environnantes. D'énormes blocs étaient ainsi transportés en gabare sur la Charente, pour être exportés vers l'Europe toute entière : la cathédrale de Cologne est bâtie avec de la pierre de Crazannes.
Les carrières de Crazannes voient leur exploitation stoppée à partir de la Seconde Guerre Mondiale, ce matériaux n'étant alors que peu utilisé. A l'abandon, les carrières sont peu à peu envahies d'une végétation luxuriante, et deviennent le lieu de vie de nombreux animaux.
Un pôle nature est créé en 1997 : un musée gratuit vous accueille, retraçant toute l'histoire de la pierre de Crazannes et du travail des carriers.

Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime

Les bois, les métaux ou la pierre
Se façonnent sous nos outils,
Et du maître en chaque carrière,
Le progrès passe aux apprentis.

Allons ! travailleurs, à l'ouvrage !
N'envions point les courtisans.
Point de blason, mais bon courage !
C'est la devise aux artisans.

Si du goût, dans l'Europe entière,
La France est le porte-étendard,
C'est que de la brute matière
Nous faisons des chefs-d'œuvre d'art.

Allons ! travailleurs, à l'ouvrage !
N'envions point les courtisans.
Point de blason, mais bon courage !
C'est la devise aux artisans.

François-Marie Robert-Dutertre

Les carrières de Crazannes (17)

Implantées sur un site de 13 ha, les anciennes carrières de Crazannes offrent un paysage surprenant composé d'abrupts de pierre et de gorges étroites envahis par une végétation luxuriante où se mêlent lierre, fougères scolopendres et clématites sauvages. La pierre blanche résistante, extraite pendant 2000 ans de ces carrières, a servi à l'édification ou à la restauration de monuments célèbres tels que le Fort Boyard ou la cathédrale de Cologne.

Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime

Il naît sous le soleil de nobles créatures
Unissant ici-bas tout ce qu'on peut rêver,
Corps de fer, cœur de flamme, admirables natures.
Théophile Gautier

Les Lapidiales à Port d'Envaux (17)
L’idée de ce site unique en France revient à Alain Tenenbaum, sculpteur souhaitant "créer un espace d’art en perpétuelle évolution où des sculpteurs de tous pays, au fil des décennies, travailleront à l’œuvre commune qui témoignera devant les générations futures de leur état d’hommes dans leur époque".
En 2001, les Lapidiales investissaient l’ancienne carrière des Chabossières, à Port d'Envaux et depuis les équipes de sculpteurs se sont succédées pour donner vie aux immenses parois de calcaire blanc.

Le lieu offre désormais aux visiteurs un musée à ciel ouvert, en accès libre et gratuit, où les excavations laissées par les carriers donnent l’impression de se retrouver au milieu d’un labyrinthe géant et où l’on se plait à découvrir les sculptures regroupées par thème : "Le monument aux morts pour rien", "De l’abyme à l’azur", "Dans le ventre du monde", "Terre, planète, vie", "L’imaginaire du fleuve".

Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime

Souffle, souffle, bon vent ! Chasse-nous de la terre,
Fais-nous bien vite fuir le rivage où s'altère
La fierté du marin.
A nous la haute mer ! À nous le bleu domaine
Où la liberté vogue, où chacun se promène
En maître souverain !
Joseph Autran

L'Hermione à Rochefort en attente d'un prochain départ...

Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime

On ne les connaît pas, ces gens à rudes nœuds.
Ils ont le mal de mer sur vos planchers à bœufs ;
À terre – oiseaux palmés – ils sont gauches et veules.
Ils sont mal culottés comme leurs brûle-gueules.
Quand le roulis leur manque... ils se sentent rouler :
À terre, on a beau boire, on ne peut dessoûler !
Allez : à bord, chez eux, ils ont leur poésie !
Ces brutes ont des chants ivres d'âme saisie
Improvisés aux quarts sur le gaillard-d'avant...
Ils ne s'en doutent pas, eux, poème vivant.
Eux ils portent son nom tatoué sur leur bras.
Peut-être elle sera veuve avant d'être épouse...
Car la mer est bien grande et la mer est jalouse.
Mais elle sera fière, à travers un sanglot,
De pouvoir dire encore : Il était matelot !...
Tristan Corbière

Cordes et nœuds : Corderie Royale de Rochefort

Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime

Pourquoi renouer l'amourette ?
C'est-y bien la peine d'aimer ?
Le câble est cassé, fillette.
C'est-y toi qu'a trop tiré ?

C'est-y moi ? C'est-y un autre ? C'est-y le bon Dieu des chrétiens ?
Il est cassé ; c'est la faute à personne ; on le sait bien.

L'amour, ça passe dans tant de cœurs ; c'est une corde à tant d' vaisseaux,
Et ça passe dans tant d'anneaux, à qui la faute si ça s'use ?

Y a trop d'amoureux sur terre, à tirer sur l' même péché.
C'est-y la faute à l'amour, si sa corde est si usée ?

La corde : Paul Fort / Pierre Perret

Photos prises d'une démonstration de fabrication de cordage par Loïc à la Corderie Royale de Rochefort
 

Ce cordage est obtenu en réunissant des fils de caret dans le sens inverse pour obtenir des torons. Ensuite, on assemble les torons, on les tourne dans le sens opposé des fils de caret. C’est ce que l’on appelle le “commettage”. Il désigne comment les torons sont tordus pour obtenir un cordage.
Le cordier utile un toupin (outil en bois possédant un nombre de rainures correspondant au nombre de torons à commettre)

Le cordage en fibre naturelle est assez rare aujourd’hui puisqu’il coûte un peu plus cher et qu’il est moins résistant.

Cependant, entre le 17ème et le 18ème siècle, les cordes étaient en fibres naturelles et donc fabriquées avec du chanvre de Manille, du sisal ou de la fibre de coco.

En réalité, on se sert de la fibre contenue dans la tige du chanvre pour fabriquer le produit fini. Cette même procédure est utilisée pour le lin. Initialement, les fils se présentent sous forme de paille. Ils vont être transformés en fibre fine puis en fils. Pour finir, ces derniers vont servir à fabriquer les cordes.

Traditionnellement, afin de rendre les cordages imperméables, on utilise la technique du goudronnage. Et comment cela se passe ? Pour commencer, on purge l’humidité en mettant les cordages dans une étuve puis on les immerge dans le goudron. Et le tour est joué.

Ce type de cordage a l’avantage d’être très résistant à la chaleur, à l’eau et de de ne pas gonfler quand il est mouillé.

sources : site de la Corderie Royale

Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime

Elle m'a dit
Finalement, je brûle de tout savoir
Et j'ai dit viens t'asseoir dans la cabane du pêcheur
Y'a sûrement de la place pour deux !
Cette route ne mène nulle part
Alors viens faire toi-même le mélange des couleurs
Sur les murs de la cabane du pêcheur
On va comparer nos malheurs
Là, dans la cabane du pêcheur
Partager un peu de chaleur
Là, dans la cabane du pêcheur
Moi, j'attends que le monde soit meilleur
Là, dans la cabane du pêcheur.
♫♪ Francis Cabrel ♫♪

Port du Château d'Oléron

 

Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime

Elle est bâtie en terre, et la sauvage fleur
Orne un faite croulant ; toiture mal fermée,
Il en sort, le matin, une lente fumée,
(Voyez) belle au soleil, blanche et torse en vapeur !

Le clair ruisseau des monts coule auprès ; n'ayez peur
D'approcher comme lui ; quand l'âme est bien formée,
On est humble, on se sait, pauvre race, semée
Aux rocs, aux durs sentiers, partout où vit un cœur !

Sous ce toit affaissé de terre et de verdure,
Par ce chemin rampant jusqu'à la porte obscure,
Venez ; plus naturel, le pauvre a ses trésors :

Un cœur doux, patient, bénissant sur sa route,
Qui, s'il supportait moins, bénirait moins sans doute...
Ne restez plus ainsi, ne restez pas dehors !

Charles-Augustin Sainte-Beuve

Photos prises à Fort Royer et au port du Château d'Oléron

Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime

Dans ce monde où l'idée, en souples avenues,
Mène à tous les ronds-points, aux abîmes, aux nues,
Où chacun a pour lui le zénith et le vrai,
Où put naître un Voltaire après sainte Thérèse,
Heureux celui qui meurt pendant qu'une hypothèse
L'éblouit d'un nouvel attrait.

Alphonse Beauregard (1921)

Le Pont des rêves : Le Château-d'Oléron
Huîtres à souhaits que l'on accroche avec une ficelle de chanvre et lorsque la ficelle cède avec le temps, le souhait se réalise...
Pont des Rêves tel le Pont des Arts, mais en plus iodé.

Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime

Le Pont du Diable se situe sur le massif rocheux des Pierrières à St Palais sur Mer. Environ 300 pierres de taille en ont été extraites à la fin du 16ème siècle pour la construction du phare de Cordouan situé au milieu de l'estuaire de la Gironde. On peut encore distinguer de nombreux fronts de taille tant sur la péninsule du Pont du Diable que sur la côte avoisinante.

La légende du Pont du Diable

On dit qu'une nuit d'affreuse tempête, sa barque s'étant brisée sur les récifs, un pauvre pêcheur en grand danger de se noyer, invoquait vainement tous les Saints. Soudain, à la lueur d'un éclair, le diable lui apparût:
- Je te sauverai, lui dit Satan, si tu consens à m'appartenir.
- Soit, répondit le pêcheur.
- Relève-toi, lui dit le diable, le vent va se calmer, marche droit devant toi et tu pourras regagner la terre ferme. Tu franchiras la passe sur l'arche de pierre que je vais bâtir devant toi.
Et l'arche salvatrice serait le Pont du Diable.

Pont du Diable à St Palais-sur-mer

Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime

Comme un avion sans aile,
j'ai chanté toute la nuit,
j'ai chanté pour celle,
qui m'a pas cru toute la nuit
Même si j'peux pas m'envoler,
j'irai jusqu'au bout,
oh oui, je veux jouer
même sans les atouts.
Tu fais semblant de regarder ailleurs,
tu dis même que j'te fais peur,
pourtant tu sais j'tiens plus d'bout,
aussi crevé qu'un danseur.
Oh, il fait lourd, grande, grande nuit blanche
grande grande nuit d'orage,
le tonnerre gronde
mais y a pas d'éclair
Ecoute la voix du vent
qui glisse, glisse sous la porte,
écoute on va changer de lit, changer d'amour
changer de vie, changer de jour
Et même, même si tu fais plus rien,
tu vois moi j'aboierai encore...
mais tu t'endors sous mon piano,
quand je joue faux
Oh libellule,
toi, t'as les ailes fragiles,
moi, moi j'ai les ailes fragiles,
moi, moi j'ai la carlingue froissée
mais j'ai chanté toute la nuit.
Charlélie Couture
Parolier : Bertrand Couture

Photos prises sur le Sentier des Guetteurs à Échillais au pied du Pont transbordeur.

Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime

Izia
Le vois-tu
L'homme oiseau
Te saluer d'en haut

A toi qui porte sur tes épaules nues
La grâce en équilibre
Sur la corde sensible
Du grand chapiteau de la rue

Salut !

Jacques Higelin, un autre funambule de la chanson qui est au ciel ♪♫♫

Photos prises sous le pont transbordeur à Échillais (Rochefort, 17) lors des travaux de rénovation.

Oeuvre d'Hélène Yousse sur le sentier des Guetteurs

Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime

De l'infini sublime image,
De flots en flots l’œil emporté
Te suit en vain de plage en plage,
L'esprit cherche en vain ton rivage,
Comme ceux de l'éternité.

Flotte au hasard : sur quelque plage
Que tu me fasses dériver,
Chaque flot m'apporte une image ;
Chaque rocher de ton rivage
Me fait souvenir ou rêver...

Alphonse de Lamartine

Saint-Trojan : île d'Oléron

Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime

Souffle, souffle, bon vent ! Incline sous ses toiles
Notre brick saluant les premières étoiles
Qu'allume un ciel serein.
A nous la haute mer ! À nous le bleu domaine
Où la liberté vogue, où chacun se promène
En maître souverain !

Joseph Autran
Photos prises au Port de la Baudissière sur l’Île d'Oléron

Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime

Chaque atome de matière
Par un esprit est habité ;
Tout sent, et la nature entière
N'est que douleur et volupté !
Ces songes que la nuit fait naître
Comme pour nous venger du jour,
Tout prend un corps, une âme, un être...

Alphonse de Lamartine

Où comment notre imagination féconde nous emporte à travers le prisme de quelques reflets éphémères dans les eaux d'un port sur l'île d'Oléron ?

Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime

Viens. Sur tes cheveux noirs jette un chapeau de paille.
Avant l'heure du bruit, l'heure où chacun travaille,
Allons voir le matin se lever sur les monts
Et cueillir par les prés les fleurs que nous aimons.
Sur les bords de la source aux moires assouplies,
Les nénufars dorés penchent des fleurs pâlies,
Il reste dans les champs et dans les grands vergers
Comme un écho lointain des chansons des bergers,
Et, secouant pour nous leurs ailes odorantes,
Les brises du matin, comme des sœurs errantes,
Jettent déjà vers toi, tandis que tu souris,
L'odeur du pêcher rose et des pommiers fleuris.

Théodore de Banville

Festival de couleurs devant la cabane Retour de Plage à St Trojan, île d'Oléron

Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime

J'adore la Mythologie,
Sa science en fleurs, sa magie,
Ses Dieux... souvent si singuliers,
Et ses Femmes surnaturelles
Qui mêlent leurs noms aux querelles
Des peuples et des écoliers.

Vous êtes ?... Vous êtes ?... Vous êtes ?...
Je le donne en deux aux poètes,
Je le donne en trois aux sculpteurs,
Je le donne en quatre aux artistes,
En quatre ou cinq aux coloristes
De l'École des amateurs...

Puisqu'il faut que je vous le... serve,
Vous êtes Vénus, ou Minerve...
Mais laquelle, en réalité ?
Oui, la femme à qui je songe, est-ce
Minerve, ce Puits de Sagesse,
Ou Vénus, Astre de Beauté

Germain Nouveau

Villa Minerve sur le sentier côtier à Saint-Palais-sur-Mer 

Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime

♫♫♪ Quatre murs et un toit ♫♫♪

Cette maison est en vente comme vous le savez,
Je suis, je me présente, agent immobilier.
Je dois vous prévenir si vous voulez l'acheter,
Je préfère vous le dire cette maison est hantée.
Ne souriez pas Monsieur, n'ayez crainte Madame,
C'est hanté c'est vrai mais de gentils fantômes.

Bénabar
Parolier : Bruno Nicolini

Villa Maroussia à Saint-Palais-sur-mer (17) qui n'est pas à vendre...

Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime

Pour les navigateurs qui s'approchent des côtes,
Un homme toujours sûr veille à ces flammes hautes,
Prisonnier volontaire enfermé dans les tours ;
Et le plus grand vaisseau vient du large sans craindre
Que la lampe du phare un instant laisse éteindre
Le rayon de salut qui doit briller toujours.
André Lemoyne

Phare de Terre-Nègre à Saint Palais

Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime

J'ai dit au ramier : "Pars ! et va quand même,
Au delà des champs d'avoine et de foin,
Me chercher la fleur qui fera qu'on m'aime".
Le ramier m'a dit : "C'est trop loin ! "

Et j'ai dit à l'aigle : "Aide-moi, j'y compte,
Et, si c'est le feu du ciel qu'il me faut,
Pour l'aller ravir prends ton vol et monte."
Et l'aigle m'a dit : "C'est trop haut ! "

Et j'ai dit enfin au vautour : "Dévore
Ce cœur trop plein d'elle et prends-en ta part.
Laisse ce qui peut être intact encore."
Le vautour m'a dit : "C'est trop tard ! "

François Coppée.

Photos prises au lever du soleil à Fort Royer sur l'île d'Oléron

Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime

J'ai vécu. Ce n'est pas que la mort m'épouvante.
Mais en sondant mon cœur j'ai vu qu'à ses parois
La fleur de poésie était toujours vivante,
Dieu bon ! et que jamais sur sa tige mouvante
N'avaient autant germé de boutons à la fois.
Elle avait pris racine au milieu des décombres.
Ce n'était autour d'elle et près d'elle affaissés
Que spectres, revenants, esprits, fantômes, ombres,
Tumultueux chaos d'apparitions sombres,
Où je reconnaissais tous mes rêves passés.
Charles Le Goffic

Jeu d'ombres dans la Rue "Sur les Murs" à La Rochelle

Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime

L'autre matin, un autre matin, ils croisèrent une vierge rouillée. Recueillement sur le chemin des hommes. Elle portait un crucifix dans la main droite et levait l'index gauche vers le ciel. A ses pieds, une ancre marine rappelait qu'elle avait du être érigée à la mémoire de quelques naufragés, pour le salut de leur âme et pour protéger ceux qui chaque jour prenaient la mer. C'est comme ça par ici, il y a des ancres aux pieds des vierges et des bateaux pendus au plafond des églises. Devant la vierge rouillée, une femme venait de déposer une brassée de reines-marguerites.

Extraits du livre : Aller au diable (Allain Glykos)
2007 L'Escampette Editions Roman

Photos de la vierge rouillée qui inspira Allain Glykos pour cet écrit.
Je le remercie pour l'aimable autorisation accordée.
Cimetière de Dolus, île d'Oléron

 

Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime

C'est le rythme du temps
Picotin ou moteur,
Hier et maintenant
Du cheval au tracteur

L'Angélus de Millet nous montrait belle image,
De ces travaux des champs, il nous reste la page.
Les chevaux et les bœufs tiraient de beaux attelages,
L'homme coupait à la faux, matériel d'un autre âge.
Dominique Simonet

Ostréiculteurs, travailleurs de la mer rentrant des parcs
Port de la Baudissière, île d'Oléron

Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime

De quelques vieux bois écaillés
De cordes effilochées
Nos souvenirs resurgissent
Comme une vis sans fin...

Regard autre sur une épave de bateau (couleurs naturelles) : ïle d'Oléron

Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime

Y en a qui ont le cœur si large

Qu'on y entre sans frapper

Y en a qui ont le cœur si large

Qu'on en voit que la moitié

Y en a qui ont le cœur si frêle

Qu'on le briserait du doigt

Y en a qui ont le cœur trop frêle

Pour vivre comme toi et moi

Jacques Brel

Sur les quais de Saint-Martin-de-Ré

Art Urbain : Juliette B'art, coeur à message pour un nouveau Monde

Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime

C'est une maison bleue
Adossée à la colline
On y vient à pied
On ne frappe pas
Ceux qui vivent là ont jeté la clé
On se retrouve ensemble
Après des années de route
Et on vient s'asseoir
Autour du repas
Tout le monde est là
A cinq heures du soir

Quand Talmont s'embrume
Quand Talmont s'allume
Talmont
Où êtes-vous ?

Maxime Le Forestier, très légèrement adapté...

Talmont

Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime

Derrière cette porte bleue
Que tu n'oses dépasser,
Quel mystère t'attend,
Quel secret se cache ?
Si tu franchis le pas
Que dans le filet tu te fourras
Plus jamais tu n'en sortiras.

Cabanes de pêcheurs à Fouras les Bains

Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime

Ô fille d'un climat divin !
Tu naquis plus blanche qu'un cygne
Et ton grand-père dans sa vigne
Mouilla ta lèvre avec du vin !
Aussi, lorsque la primevère
Triomphe du climat sévère,
Loin du monde vulgaire et vain,
Vers les cieux tu lèves ton verre.

Toute à l'instant qu'il faut saisir,
Tu mords, et d'une ardeur pareille,
Aux raisins gonflés de la treille
Comme à la grappe du plaisir !
Et sur ta poitrine, où se noie
Une lumière ivre de joie,
Mûrissent les fruits du Désir
Comme une vendange qui ploie.

Ô vendangeuse ! tu souris,
Embrassons-nous jusqu'à l'ivresse !
Buvons encore, ô ma maîtresse !
Déroule tes cheveux chéris
Sur ces raisins ! car, ô merveilles !
Tes tresses blondes sont pareilles
Au soleil qui les a mûris,
Et ta bouche aux grappes vermeilles.

Théodore de Banville

Photos de belles grappes oubliées dans les vignes à Talmont prises début novembre et dégustées, il va de soi..

Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime

Le Pêcheur et le Vermisseau

« Viens, je t’invite à une partie de pêche.
Dit un jour un pêcheur à un vermisseau.
Nous nous installerons au bord d’un ruisseau
Tout près d’un saule avec une canne à pêche
Attendant tranquilles que morde le poisson.
Nous ferons gentiment la conversation.
Toi qui rampes, je vais t’apprendre à voler
Au bout d’une ligne… Quelle sensation
Forte ! Une expérience privilégiée
Que pourront t’envier tous tes congénères,
Une occasion unique dans ta carrière
De t’élever, de plonger, de te baigner
Dans l’onde très pure d’une claire rivière…
Tu n’en reviendras pas. Je puis te l’assurer ! »

Le vermisseau pour sa part restait sans voix,
Bouche bée devant ce discours enjôleur.
Pourquoi pas, aller pêcher, pour une fois ?
Et le voici parti avec le pêcheur,
Tout à la joie nouvelle de se promener.
Las ! Son bonheur fut d’assez courte durée.
Bientôt un hameçon lui perçant le corps
Il se fit happer par un gardon très frais.
L’ayant appâté, il partagea son sort
Et n’en revînt pas… Le pêcheur disait vrai.
Francis Combes

Sculpture de Nuro (Alain Nouraud) sur le port de Saint Trojan (île d'Oléron)

Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime

Je ne vois pas tes yeux, mais je vois ton sourire :
Tout ton être respire un grand air de bonté.
A te sentir si fraîche en ta calme beauté,
Chavette ému tressaille, et Monselet soupire.

Ta rondeur savoureuse aux poètes inspire
Des rêves d'embonpoint et de satiété...
L'abbé hâte pour toi son benedicite.
On peut te manger crue, ou bien te faire frire ;

La plupart des gourmets te gobent, simplement ;
Pour d'autres, il vaut mieux te mâcher doucement,
Beaucoup à t'épicer ressentent de la joie.

Tout embaumée encore d'algue et de goémons,
Paris te sollicite, et Cancale t'envoie,
Ô toi qui fais aimer, ô toi que nous aimons !

Albert Mérat

Tenue de soirée pour les fêtes qui approchent. Cela vous tente ? Plus qu'à s'y mettre.

Photos prises devant le marché de La Rochelle

Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime

Octobre
Avant que le froid glace les ruisseaux
Et voile le ciel de vapeurs moroses,
Écoute chanter les derniers oiseaux,
Regarde fleurir les dernières roses.

Octobre permet un moment encor
Que dans leur éclat les choses demeurent ;
Son couchant de pourpre et ses arbres d'or
Ont le charme pur des beautés qui meurent.

Tu sais que cela ne peut pas durer,
Mon cœur ! mais, malgré la saison plaintive,
Un moment encor tâche d'espérer
Et saisis du moins l'heure fugitive.

Bâtis en Espagne un dernier château,
Oubliant l'hiver, qui frappe à nos portes
Et vient balayer de son dur râteau
Les espoirs brisés et les feuilles mortes.

François Coppée (1842-1908)

Une pensée pour toutes celles et ceux qui luttent.
Photos d'Octobre Rose prises en novembre à La Rochelle

Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime

La tour de la Chaîne est là, face au front de mer
Telle un vrai gardien ; cette porte d’entrée
Fait front. Guère plus loin, la mine contristée,
La tour de la Lanterne attend quelque steamer.
Les lourds vaisseaux guerriers partant pour l’outremer,
Vers l’autre bout du monde, y faisaient leur rentrée ;
La tour Saint-Nicolas veille sur la contrée
Telle une forteresse au regard doux-amer.
Dominant l’Océan, comme un sublime emblème,
Sous son ciel pluvieux ou face au matin blême,
Défiant l’horizon et ses grands vents houleux,
Un superbe décor vous fait la courte échelle.
Vers tous ces bâtiments qui s’offrent à nos yeux,
Ces trois charmantes sœurs, les Tours de la Rochelle.
Lastours
La Rochelle : Charente Maritime
Le développement de cette ville du XIème siècle est assuré dès le XIVème siècle par la protection qu'offrent les tours, notamment les tours Saint-Nicolas et de la Chaîne qui régulent l'entrée des nombreux navires de commerce dans son port.
 Des tours-prisons. Toutes les trois conçues pour servir de résidence, deux tours sur trois (à savoir la tour Saint Nicolas et la tour de la Chaîne) ont également été des lieux de détention entre le XVIème et le XVIIIème siècle pour les Huguenots puis des marins étrangers. Elles deviennent ensuite prisons militaires au XIXème siècle. La tour de la Lanterne quant à elle servait à désarmer les bateaux en amont du port et avait une fonction de phare.

Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime
Couleurs et Lumières de Charente-Maritime

Aujourd’hui,
on a prévu de fortes chaleurs,
plus que jamais,
et déjà j’en transpire !
Le soleil vint de se lever,
le ciel est d’un bleu lumineux,
et ses rayons embrasent
déjà une terre assoiffée.
J’ai chaud,
ai la langue pendante,
mon corps se transforme
en rivière.
Le ventilateur tourne,
à plein rendement,
mais rien n’y fait,
je suinte de toutes parts.
Toute la famille se terre,
cherche un coin d’ombre,
de fraîcheur,
qui semble introuvable.
J’ai tenté une sortie,
me suis trouvé dans un fournaise,
suis rentré en catastrophe,
pour trouver un coin de fraîcheur.
Le moindre mouvement m’excède,
boire est mon seul but,
on attend le soir avec impatience,
une bise rafraîchissante qui ne vient pas.
J’ai chaud, c’est la canicule,
le moindre mouvement nous éprouve,
mon rêve serait de me réfugier,
dans un frigo, mais il est plein.
Si certains se sentent,
comme des poissons dans l’eau,
moi, j’ai l’impression d’être un manchot,
qui s’est perdu sous les tropiques.
Ah vivement la soirée,
pour pouvoir me plonger,
avec délectation dans un bon bain,
m’échapper de ce four permanent.
Il fait chaud,
je voudrais aujourd’hui
rejoindre les manchots sur la banquise,
et me rouler dans la neige fraîche.
Eric de La Brume


La Rochelle : Charente Maritime.
Ventilateur géant installé sur cette demeure écoresponsabloventilée.
Une prouesse technologique incomparable pour le bienfait des générations futures.
Nous vivons une époque moderne...

Couleurs et Lumières de Charente-Maritime

Expositions photos

 

Expo Galerie Haut Brion à Pessac en 2016

Maison des Arts à Gujan-Mestras en Août 2017

Cabane Cap Noroit, Port de Larros à Gujan-Mestras octobre 2017 à mai 2018

Vinimarché St-Genès,  à Bordeaux juin/juillet 2018

Maison des Arts à Gujan-Mestras  août 2018

Caves Briaud à Bordeaux, septembre 2018

La Conserverie à Bordeaux, décembre 2018 et janvier 2019

Le GascoPub à Pessac, avril, mai et juin 2019

Maison des Arts à Gujan-Mestras du 20 au 26 août 2019

Le Comptoir d'Indochine, restaurant à Bordeaux, septembre 2019

Cabane 238, Port de Larros : Gujan-Mestras les 17 et 18 octobre 2020

Le Café de l'Horloge à Talence de mars 2020 jusqu'à fin septembre 2021

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

ANDRE BOYER 11/09/2021 08:34

Superbe promenade poétique à travers la Charente Maritime !

11/09/2021 09:58

Je votre remercie infiniment pour vos mots très encourageants. Sur ce blog, j'ai fait de même sur la Normandie, la Bretagne, l'Auvergne et la Gironde... Je vous souhaite une excellente journée. Gilles Luciani (Bois9)