Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Photos et Vins (Plaisir et Passion)

Du plaisir à la passion à travers le prisme de photographies, de commentaires œnologiques et autres

LA NORMANDIE AUTREMENT

Photos © Gilles LUCIANI

Quelques unes de mes publications sur la Normandie, article qui s'enrichira au fur et à mesure de nouvelles mises à jour.

Prenez le temps de laisser défiler les photos, sur grand écran de préférence.

Regarde la lumière et admire sa beauté. Ferme l’œil et observe, ce que tu as vu n'est plus et ce que tu verras n'est pas encore.

Léonard de Vinci

Vitraux : Passeurs de lumière
Église de Saint-Cénery-le-Gérei (Les Alpes Mancelles dans l'Orne)

LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT

Tout est fleur aujourd'hui, tout sera miel demain.
Ils revenaient déjà vers la ruche immortelle ;
Un vent du ciel soufflait, prêt à les soulever.
Au milieu des parfums la Mort brise leur aile ;
Chargés comme l'abeille, ils périssent comme elle
Sur le butin doré qu'ils n'ont pas pu sauver.
Louise Ackermann


Église de Saint-Céneri-le-Gérei dans l'Orne : Normandie
Au cœur de St Céneri le Gérei, l'un des plus beaux villages de France, l'église est bâtie sur d'anciens sarcophages au début du XIIème siècle. La construction en grès et granit est située sur un promontoire rocheux.
Les fresques sont des XIIème et XIVème siècles et ont été restaurées en 2006.
La légende raconte que, sous Charles III le Simple et son royaume faible et vacillant, les Normands attaquent le village et l'église située sur un piton rocheux défendue par une petite garnison. Un essaim d'abeilles ayant élu domicile dans un trou d'un des murs de l'église, attaque les soldats des troupes normandes ; ceux-ci, pour fuir, se jettent du haut de l'éperon rocheux dans la Sarthe en contrebas.
Une plaque posée à proximité d'un trou occupé actuellement par des abeilles rappelle cet événement avec la citation : "Les abeilles continuent à protéger l'église".

LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT

Tu te souviens du pont
qu'on traversait naguère
pour passer la rivière
tout près de la maison
le petit pont de bois
qui ne tenait plus guère
que par un grand mystère
et deux piquets tout droits.
Si tu reviens par là
tu verras la rivière
et j'ai refait en pierre
le petit pont de bois
puis je l'ai recouvert
de rondins de bois vert
pour rendre à la rivière
son vieil air d'autrefois.
♫♪ Yves Duteil ♫♪


Pont de pierre à Saint-Cénery-le Gérei, Orne : Normandie
Ce pont enjambe la Sarthe et pour le promeneur il se trouve au milieu du village. En réalité une fois franchi le pont vous changez de village, de département et de région administrative. Saint-Céneri sur la rive droite de la Sarthe est dans l’Orne et la région Normandie ; de l’autre côté de la Sarthe, Moulin-le-Carbonnel est dans le département de la Sarthe et la région Pays-de-Loire. Les limites administratives ont coupé en deux le village originel.
Sources : Confrérie des Fins Goustiers

LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT

L'hiver s'en va et voici mars et puis avril
Et puis le prime été, joyeux et puéril.
Sur la glycine en fleurs que la rosée humecte,
Rouges, verts, bleus, jaunes, bistres, vermeils,
Les mille insectes
Bougent et butinent dans le soleil.
Émile Verhaeren


Glycines en fleurs à Saint-Céneri-le-Gérei : Orne (Normandie)
Avant que nos glycines ne fleurissent à nouveau... juste pour le plaisir des yeux.

LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT

Sur le mur y avait des glycines
Sur le mur y avait des glycines
Toi, tu portais un tablier bleu
Toi, tu portais un tablier
Toujours le nez dans tes bassines
Toujours le nez dans tes bassines
En ce temps-là, on se parlait peu
En ce temps-là, on se taisait.
C'est pas d'l'amour, pauvre Martha !
C'est pas d'l'amour, mais ça viendra...
♫♪  Serge Lama  ♫♪
Glycines en fleurs à Saint-Céneri-le-Gérei : Orne (Normandie)
Trésor des Alpes Mancelles, Saint-Céneri-le-Gérei est classé comme "Petite Cité de Caractère" . Visiter Saint-Cénéri-le-Gérei vous éblouira par le charme pittoresque du village, considéré comme l’un des trésors de notre pays.
Niché dans le Parc Naturel Régional Normandie-Maine, ce village est également le point de départ idéal pour découvrir la belle nature alentour.

LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT

Au bout d'un bas-côté de l'église gothique,
Contre le mur que vient baiser le jour mystique
D'un long vitrail d'azur et d'or finement roux,
Le Crucifix se dresse, ineffablement doux.
Paul Verlaine

Abbaye de Saint-Sauveur le Viconte (Manche)

LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT

Beaucoup d'eau a passé sous les ponts

et puis aussi énormément de sang

Mais aux pieds de l'amour

coule un grand ruisseau blanc

Et dans les jardins de la lune

où tous les jours c'est ta fête

ce ruisseau chante en dormant

Et cette lune c'est ma tête

où tourne un grand soleil bleu

Et ce soleil c'est tes yeux.

Jacques Prévert, le ruisseau

Photos prises à Saint-Cénery-le-Gérei dans l'Orne, sur un méandre de la Sarthe

LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT

Ne touchez pas à cette église
Que son grand âge poétise
Laissez-la vivre et finir ses vieux ans
Elle n'en a plus pour bien longtemps
Cette pauvre aïeule un jour toute seule
Tombera comme un oiseau blessé
Sur les ruines de notre passé.

Albert Larrieu

Église de Saint-Etienne-le-Vieux à Caen (Calvados)

LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT

Par son silence, un mur peut révéler beaucoup de vérités.
Zhang Xianliang

Photos prises à Caen (Calvados) à quelques pas de l'Abbaye aux Hommes.

LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT

Le sentier ancien dans la mousse

Trace encor son étroit ruban.

Mais la ronce en travers s'enlace ;

La liane tend son filet,

Et la branche que je déplace

Revient et me donne un soufflet.

Enfin au bout de la clairière,

Je découvre du vieux manoir

Les tourelles en poivrière

Et les hauts toits en éteignoir.

Théophile Gautier

Manoir de Coupesarte : MÉZIDON Vallée d'Auge : Calvados, Normandie

Le manoir de Coupesarte est un manoir qui a conservé son ossature originelle en bois et offre une unité architecturale exceptionnelle. Construit sur des douves à partir du XVème siècle, les granges, écuries et étables datent du XVIIème sècle. Aujourd'hui, il a conservé sa fonction de ferme : on y trouve dépendances et étables, canards, oies, chevaux et vaches.

Le manoir de Coupesarte est sans doute le plus typique, le plus romantique et le plus attachant des manoirs du pays d’Auge. Tout le charme de cette magnifique demeure réside dans ses imperfections : murs de guingois, dessin irrégulier, poutres difformes...

Propriété privée, l'intérieur de se visite pas. La visite des extérieurs est possible en respectant l'intimité des lieux.

LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT

Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite.
Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite. Il va filer.
Si tu veux le rattraper, cours-y vite, cours-y vite.
Si tu veux le rattraper, cours-y vite. Il va filer.
Dans l’ache et le serpolet, cours-y vite, cours-y vite.
Dans l’ache et le serpolet, cours-y vite. Il va filer.
Sur les cornes du bélier, cours-y vite, cours-y vite.
Sur les cornes du bélier, cours-y vite. Il va filer.
Sur le flot du sourcelet, cours-y vite, cours-y vite.
Sur le flot du sourcelet, cours-y vite. Il va filer.
De pommier en cerisier, cours-y vite, cours-y vite.
De pommier en cerisier, cours-y vite. Il va filer.
Saute par-dessus la haie, cours-y vite, cours-y vite.
Saute par-dessus la haie, cours-y vite. Il a filé !
Paul Fort


Domaine du Fortmanel, Saint-Georges-en-Auge : Calvados

LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT

La porte encor fermée et les fenêtres closes,
À peine la maison sort des taillis couverts.
Un paysage exquis borne cet univers
Où l'on rêve, oublieux des effets et des causes.
Le gai matin, qui rit dans la fraîcheur des choses,
Aussitôt réveillé, frappe aux contrevents verts.
Les automnes cléments et les tièdes hivers
Y mêlent le parfum des blancs myrtes aux roses.
C'est là qu'il faudrait vivre au temps du mois de mai.
Heureux du grand soleil, le cœur bon d'être aimé,
Causant à deux durant les jours pleins de lumière.
Aucun art n'embellit la petite maison,
Rien n'en trouble la paix c'est presque une chaumière,
Et la vieille romance avait pourtant raison.
Albert Mérat


Domaine du Fortmanel, Saint-Georges-en-Auge : Calvados

LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT

Dans ma maison vous viendrez
D'ailleurs ce n'est pas ma maison
Je ne sais pas à qui elle est
Je suis entré comme ça un jour
Il n'y avait personne
Seulement des piments rouges accrochés au mur blanc
Je suis resté longtemps dans cette maison
Personne n'est venu
Mais tous les jours et tous les jours
Je vous ai attendu.

Jacques Prévert

Ravenoville (Manche)

LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT

Les Promesses d'un visage

J'aime, ô pâle beauté, tes sourcils surbaissés, 
D'où semblent couler des ténèbres; 
Tes yeux, quoique très-noirs, m'inspirent des pensers 
Qui ne sont pas du tout funèbres.

Charles Baudelaire

Paul Bony : Tête de vierge (1956)
Entre peinture et vitrail
Magnifique exposition au château de Flamanville (50)

LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT

Je connais par bonheur
Un passeur de lumière
Amoureux des étoiles
Et curieux de la Terre.
Emporté par son rêve,
À des années lumières
Un jour il est parti
Jusqu'au soleil du désert
Pour suivre une comète
Qui lui faisait de l'œil
À travers sa lunette.
Yves Duteil


Paul Bony (1911-1982)  /  Adeline Hébert-Stevens (1917-1998)
Connu pour ses exécutions de vitraux de grands peintres (Rouault, Matisse, Chagall, Braque,...) Paul Bony signe des œuvres dans de nombreuses églises de France et notamment en Normandie tout comme son épouse, Adeline Hébert-Stevens, souvent dans une veine plus abstraite.
Évocation du Cotentin : la Terre, Paul Bony 1975
Évocation du Cotentin : la Mer, Paul Bony 1975
Le faucheur : Paul Bony 1945
Nature morte : Adeline Hébert-Stevens 1944


Vitraux du fonds d'atelier Bony / Hébert-Stevens exposés au Château de Flamanville (Manche) en 2018.

LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT

Liberté, Droit, Justice, affaire de mitraille !
Pour un lambeau d'État, pour un pan de muraille,
Sans pitié, sans remords, un peuple est massacré.
Mais il est innocent ! Qu'importe ? On l'extermine.
Pourtant la vie humaine est de source divine :
N'y touchez pas, arrière ! Un homme, c'est sacré !

Du moins te poursuivant jusqu'en pleine victoire,
À travers tes lauriers, dans les bras de l'Histoire
Qui, séduite, pourrait t'absoudre et te sacrer,
Ô Guerre, Guerre impie, assassin qu'on encense,
Je resterai, navrée et dans mon impuissance,
Bouche pour te maudire, et cœur pour t'exécrer !

Louise Ackermann

Une pensée pour tous nos anciens en ce jour disparus pour la plupart à la fleur de l'âge.

Vitraux réalisés par Paul Bony dans l'église Saint-Jean à La Haye-du-Puits, Manche

 

LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT

Un cygne qui s'était évadé de sa cage, 
Et, de ses pieds palmés frottant le pavé sec, 
Sur le sol raboteux traînait son blanc plumage. 
Près d'un ruisseau sans eau la bête ouvrant le bec

Baignait nerveusement ses ailes dans la poudre, 
Et disait, le coeur plein de son beau lac natal : 
"Eau, quand donc pleuvras-tu ? quand tonneras-tu, foudre ? "

Cygneaux et cygnes aux bains de mer face au Cap Lévi, Cotentin (50)

LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT

Là-bas sur l'océan
Dans ce phare qui scintille
Le gardien vigilant
Demeure sans famille.
Seul dans l'immensité
Quand le flot se soulève
Parfois comme en un rêve
Il se prend à chanter.

Chanson d'Adolphe Bérard (1910)
Paroles de Bertal et Maubon

Phare de Goury (Manche)

Situé au bout du monde sur le Cap de la Hague, le site du phare de Goury est un lieu extraordinaire. Vous pourrez y voir le Raz Blanchard, l’un des plus forts courants maritimes du monde. Celui-ci est indiqué par le phare de Goury ou encore appelé le phare de la Hague, situé à 800 m au large du Cap de la Hague.
Hauteur total : 51 m
Il n’est plus gardienné depuis mai 1990 et ne se visite pas.

LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT

Il y a bien longtemps, le seigneur de Gratot, rentrant de la chasse, fut attiré vers la fontaine par la voix magnifique d’une jeune femme : c’était la fée de Gratot.
Séduit, il l’épousa. Mais pour que leur union fût possible, il fallait que jamais il ne prononçât le mot : MORT ! Et un beau jour, lors d'une fête au château, excédé d'attendre sa dame qui s'apprêtait, il lui lança : "Dame vous êtes bien lente dans vos besognes ! Seriez-vous bonne à aller quérir la mort ?".
La fée poussa alors un cri déchirant, monta sur le rebord de la fenêtre et disparut en laissant l'empreinte de son pied et de sa main.

Château de Gratot , situé à 4 km de Coutances (Manche)
Le château de Gratot a appartenu pendant 5 siècles à la famille d’Argouges, entré par alliance en 1251 et ce, jusqu’en 1777. Il devint au XVIIIe siècle le siège d’un marquisat.

Bâti, remanié, agrandi au cours des sept siècles de son histoire, Gratot n’a jamais été un château comme les autres, riche des apports architecturaux de chaque époque. Ses murs parlent toujours du temps d’Andaine, la fée des sources claires.
Tout au long du XIXe siècle, les propriétaires se sont succédés sans entretenir le monument qui est tombé lentement en ruine, envahi par le lierre, et définitivement abandonné au début du XXe siècle.
En 1968, un chantier de bénévoles fut entrepris pour la restauration et l’animation du Château. Cela aura été 20 années d’une vraie et folle aventure ; un défi réussi grâce à de gros travaux de débroussaillage et de déblaiement jusqu’aux interventions de maçonnerie les plus complexes.
sources : site du château

LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT

J'ai cherché la cabane caméléon pendant des années jusqu'à penser que je ne la trouverai jamais, qu'elle n'existait peut-être même pas, que ce qu'on m'avait raconté n'était que blabla, charabia.
Je l'ai cherchée dans le vert profond de la jungle,
dans les blancheurs immaculées des montagnes,
dans le rouge flamboyant des soleils couchants,
dans le bleu du ciel,
dans le gris des jours tristes
dans les lumières scintillantes des fêtes.
Je suis passé mille fois à côté sans rien remarquer.
Elle change de couleur tout le temps, se déplace constamment, camouflée entre les fourrés, dissimulée de la tête au pied.
C'est par chance que je l'ai trouvée : il faisait nuit, il faisait noir,
une luciole s'est posée dessus par hasard et elle s'est brusquement illuminée, habituée à prendre la couleur des paysages et des objets qui l'entourent. Cela n'a pas duré longtemps, rien qu'un fragment de temps, mais cela m'a suffit pour la démasquer.
J'ai voyagé avec cette cabane quelques semaines et, ce qui est amusant, c'est qu'une fois qu'on y habite, on change de couleur également.
Philippe Leichermeier
Graines de cabane
Éditeur : Gautier-Languereau

Gouville-sur-Mer, Cotentin (50)

LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT

Je suis l'été riche et superbe,
La saison des brûlants soleils,
Jusqu'au genou, plongé dans l'herbe,
Je me couronne d'une gerbe,
Pleine de fleurs aux tons vermeils !

Que dans sa nuit, vieillard sauvage,
L'hiver grelotte sur un feu :
Rêvant les rêves du bel âge,
De ma cabane de feuillage,
Moi, je souris au grand ciel bleu.

Je viens, et la gaîté s'allume ;
Je la fais naître d'un coup d'œil ;
Et tout s'en va, comme l'écume,
Au ciel ce qu'il restait de brume,
Au cœur ce qu'il restait de deuil.

Joseph Autran

Cabanes colorées à Gouville-sur-Mer (Manche)

LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT

La porte encor fermée et les fenêtres closes,
À peine la maison sort des taillis couverts.
Un paysage exquis borne cet univers
Où l'on rêve, oublieux des effets et des causes.

Le gai matin, qui rit dans la fraîcheur des choses,
Aussitôt réveillé, frappe aux contrevents verts.
Les automnes cléments et les tièdes hivers
Y mêlent le parfum des blancs myrtes aux roses.

C'est là qu'il faudrait vivre au temps du mois de mai.
Heureux du grand soleil, le cœur bon d'être aimé,
Causant à deux durant les jours pleins de lumière.

Aucun art n'embellit la petite maison,
Rien n'en trouble la paix c'est presque une chaumière,
Et la vieille romance avait pourtant raison.

Albert Mérat

Cabane Vauban datant de 1744 au Sud de Gouville sur Mer (Manche)

LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT

♪♫♪ ♪♪♫
Tu veux ou tu veux pas
Tu veux c'est bien
Si tu veux pas tant pis
Si tu veux pas
J'en f'rai pas une maladie
Oui mais voilà réponds-moi
Non ou bien oui
C'est comme ci ou comme ça
Ou tu veux ou tu veux pas

Mouette sur le port de St Vaast la Hougue Cotentin (Manche)

LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT

L'école est fermée

L'école est fermée ;
Le tableau s'ennuie ;
Et les araignées
Dit-on étudient
La géométrie
Pour améliorer
L'étoiles des toiles :
Toiles d'araignées,
Bien évidemment.

L'école est fermée ;
Les souris s'instruisent,
Les papillons lisent
Les pupitres luisent,
Ainsi que les bancs.

L'école est fermée ;
Mais si l'on écoute
Au fond du silence,
Les enfants sont là
Qui parlent tout bas
Et dans la lumière,
Des grains de poussière,
Ils revivent toute
L'année qui passa,
Et qui s'en alla...

Georges Jean (1920 / 2011)

Belle rentrée

Jardin Public à Coutances, Cotentin (Manche)

LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT

J'avais un cheval fou, j'avais un cheval sage...
De l'un j'aimais la fougue et la vitalité,
De l'autre, la douceur et la sérénité,
Comme d'autres moi-même une fidèle image.

Le cheval fou courait tout le long de la plage,
La vigne et l'olivier fuyant à ses côtés;
L'écume à son poitrail moussait, il rejetait
Ses longs crins dans le vent, comme un rire de page...

Moi je tremblais pour lui... Toujours il revenait.
Le cheval sage allait le long des chemins rouges;
Un doux rêve vivait dans son oeil étonné...

Un jour, il a suivi ce songe reconnu
De son long pas si sûr, vers les lointains qui bougent.
Je l'attendis longtemps: il n'est pas revenu.
Geneviève DE TERNANT

Un matin cet été, plage de Ravenoville, Cotentin face aux ïles Saint-Marcouf.

LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT

Emporte-moi, mon cerf-volant !
Emporte moi haut dans le vent !
Je veux tourbillonner dans l’air,
Avec les feuilles du hameau,
Et m’en aller jusqu’à la mer,
Escorté de grands vols d’oiseaux.
Emporte-moi, mon cerf-volant !
Emporte moi haut dans le vent !
Je veux faire le tour du monde,
Et descendre où il me plaira,
Pour entrer dans toutes les rondes,
Où rient les enfants comme moi.
Emporte-moi, mon cerf-volant !
Emporte moi haut dans le vent !
Maurice Carême

Plage de Ravenoville, Cotentin

LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT

Je ne peux rester sans rien faire. 
Je vais faire la sieste.

Yvan Audouard

Plage de Ravenoville (Manche)

LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT

A la lumière

Dans l'essaim nébuleux des constellations,
Ô toi qui naquis la première,
Ô nourrice des fleurs et des fruits, ô Lumière,
Blanche mère des visions,

Tu nous viens du soleil à travers les doux voiles 
Des vapeurs flottantes dans l'air :
La vie alors s'anime et, sous ton frisson clair,
Sourit, ô fille des étoiles !

Donne à mes yeux heureux de voir longtemps encor,
En une volupté sereine,
La Beauté se dressant marcher comme une reine
Sous ta chaste couronne d'or.

Et, lorsque dans son sein la Nature des choses
Formera mes destins futurs,
Reviens baigner, reviens nourrir de tes flots purs
Mes nouvelles métamorphoses.

Anatole FRANCE

Vitraux de l’Église Saint-Nicolas à Barfleur (50)

LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT

Avec leurs mâts avec leurs ancres,
Et leur proue peinte en rouge ou vert,
Avec leurs mâts, avec leurs ancres,
Et tout en haut leur guidon clair.

Or, la troisième, elle, est dans l’air,
Et puis aussi, elle, est dans l’eau,
Or, la troisième sur la mer
Est comme y sont les blancs bateaux
Max Elskamp

Port de Barfleur (50)

LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT

Un port est un séjour charmant pour une âme fatiguée des luttes de la vie. L'ampleur du ciel, l'architecture mobile des nuages, les colorations changeantes de la mer, le scintillement des phares, sont un prisme merveilleusement propre à amuser les yeux sans jamais les lasser. Les formes élancées des navires, au gréement compliqué, auxquels la houle imprime des oscillations harmonieuses, servent à entretenir dans l'âme le goût du rythme et de la beauté. Et puis, surtout, il y a une sorte de plaisir mystérieux et aristocratique pour celui qui n'a plus ni curiosité ni ambition, à contempler, couché dans le belvédère ou accoudé sur le môle, tous ces mouvements de ceux qui partent et de ceux qui reviennent, de ceux qui ont encore la force de vouloir, le désir de voyager ou de s'enrichir.
Baudelaire, Le Spleen de Paris

Port de Barfleur (50)

LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT

Le soleil se leva maigrement sur la mer, et le vieil homme aperçut les autres bateaux, bas sur l’eau, répartis au long de la côte, dispersés par le courant. Puis le soleil fut plus large et ce fut un éblouissement sur l’eau, et quand alors il s’éleva, la mer plate le lui renvoyait dans les yeux à faire mal, et il ramait sans regarder par là.

Extraits : "Le vieil homme et la mer" d'Ernest Hemingway

Photos prises à Port Racine, considéré comme le plus petit port de France (50)

LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT

Dans le bruit familier de la boîte à la mode 
Aux lueurs psychédéliques au curieux décorum 
Nous découvrons assis sur des chaises incommodes 
Les derniers disques pop, poussés au maximum

C'est là qu'on s'est connu parmi ceux de notre âge 
Toi vêtue en Indienne et moi en col Mao 
Nous revenons depuis comme en pèlerinage 
Danser dans la fumée à couper au couteau

Charles AZNAVOUR ♪♫♫ Les plaisirs démodés
Un pan du patrimoine qui s'envole.

Jeux d'ombre et de lumière sur chaises
Photos prises dans l'Abbaye de Saint Sauveur le Vicomte

LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT

Le long d'un chemin creux que nul arbre n'égaie, 
Un grand champ de blé mûr, plein de soleil, s'endort, 
Et le haut du talus, couronné d'une haie, 
Est comme un ruban vert qui tient des cheveux d'or.

De la haie au chemin tombe une pente herbeuse 
Que la taupe soulève en sommet inégaux, 
Et que les grillons noirs à la chanson verbeuse 
Font pétiller de leurs monotones échos.

Passe un insecte bleu vibrant dans la lumière, 
Et le lézard s'éveille et file, étincelant, 
Et près des flaques d'eau qui luisent dans l'ornière 
La grenouille coasse un chant rauque en râlant.

Ce chemin est très loin du bourg et des grand'routes. 
Comme il est mal commode, on ne s'y risque pas.

Jean Richepin

Chemins creux autour de Le Vast, Normandie, Cotentin

LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT

Ici, tout se ligue pour nous ravir et pour nous en imposer : c'est grâce et magnificence, force et subtilité, ampleur et sveltesse. L'on ne sait si l'art a choisi ce lieu de la nature pour son apothéose, ou si la Nature s'est plu, tentée par la magnificence de l'art, à se parer ici de ses plus grands charmes. Chaque pierre a son passé, chaque pierre crie le génie de l'artisan qui l'a sculptée. Que de surprises ! que de contemplations ! que de ravissements ! Comme la mer rythme bien la voix des siècles !
Henry de Montherlant

LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT

Le crépuscule se leva. Le Mont-Saint-Michel sortit le premier de l'ombre, offrant aux reflets de l'aube naissante les ailes d'or de son archange ; puis les côtés de la Normandie et de la Bretagne s'éclairèrent tour à tour. Puis encore une sorte de vapeur légère sembla monter de la mer qui se retirait et tout se voila, sauf la statue de saint Michel qui dominait ce large océan de brume.
Paul Féval : La fée de grèves (1850)

LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT

Quand je le vis, pour la première fois, il m'apparut, à la fin d'une pluvieuse après-midi d'automne, sous un ciel chargé de gros nuages gris et sombres que le vent chassait, très bas, sur la côte rocheuse et frangée d'écume. La, tempête était proche; on la sentait accourir des immensités atlantiques, dont les grosses houles s'enflaient à l'ouest et dont les dernières ondes commençaient à se briser entre les mandibules granitiques du Cap Lizard et du Land's End qui s'ouvrent voracement, comme pour engloutir les lles Scilly, montant la garde à la corne sud-ouest de l'Angleterre.
Les légendes du Mont Saint Michel d'Etienne DUPONT

LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT

Petite escapade au milieu de nulle part,
Pour goûter ce baiser que promet ton regard.
Un détour interdit entourée de tes bras,
Sous ce saule épanoui près d’un champ de colza.
Un matin de chaleur où s’inclinent les blés,
Étalant leur blondeur en plein cœur de l’été,
Et ta main dans la mienne mon cœur est exalté,
Par cet autre univers, cet endroit tant rêvé.
Petite escapade au milieu de nulle part,
Pour suivre ce chemin vers un nouveau départ.
Un pays interdit où je goûte à ta peau,
Allongée épanouie, près d’un champ de roseaux.
Thérèse DUPUITS


Champs de colza au dessus des Arpents su Soleil à Grisy : Calvados

LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT

Je prendrai
Un nuage de ma jeunesse
Qui passait rond et blanc
Par-dessus ma tête et souvent
Et qui aux jours de faiblesse
Ressemblait à ma mère
Et aux jours de colère à un lion
Un beau nuage douillet et rond et confortable.
Jacques Brel :  ♫♪  Je prendrai ♫♪


Un nuage au dessus des Arpents su Soleil à Grisy : Calvados

LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT

Et pour terminer avec une note gourmande, juste quelques gouttes de vins de Normandie. Une surprenante et très agréable découverte.

A consommer avec modération et toujours bien entouré...

Après "La Gironde en 500 photos" et "La Bretagne en 500 photos" j'ai l'immense plaisir de participer à nouveau au projet de conception d'un livre de photographies en compagnie de 99 autres photographes.
Ce livre de 200 pages "LA NORMANDIE EN 500 PHOTOS" édité par Laurent Signoret a pour but de mettre en avant la beauté de cette superbe région à travers le prisme du regard de nombreux photographes (format 24 cm x 24 cm).
Ce livre sortira en QUANTITÉ LIMITÉE. Pour toutes celles et ceux qui seraient intéressés, je lance une PRÉCOMMANDE à partir d'aujourd'hui pour une sortie du livre prévue en juin 2021.
Le prix de vente sera de 29 €.
Le port en France sera mon cadeau et je le prendrai en charge.
Une partie des éventuels bénéfices sera réservée et reversée à une association. Je vous communiquerai toutes les précisions à la fin des précommandes.
EN EXCLUSIVITÉ, je vous présente la couverture du livre, ma double page ainsi que mes 5 photos.
Pour plus d'informations, contactez-moi directement par message privé 📩.
bois9contact@free.fr
Amitiés,
Gilles LUCIANI Bois9

LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT
LA NORMANDIE AUTREMENT

Gilles LUCIANI (Auteur Photographe)

Expositions

Expo Galerie Haut Brion à Pessac en 2016

Maison des Arts à Gujan-Mestras en Août 2017

Cabane Cap Noroit, Port de Larros à Gujan-Mestras octobre 2017 à mai 2018

Vinimarché St-Genès,  à Bordeaux juin/juillet 2018

Maison des Arts à Gujan-Mestras  août 2018

Caves Briaud à Bordeaux, septembre 2018

La Conserverie à Bordeaux, décembre 2018 et janvier 2019

Le GascoPub à Pessac, avril, mai et juin 2019

Maison des Arts à Gujan-Mestras du 20 au 26 août 2019

Comptoir d'Indochine à Bordeaux du 1er septembre au 15 octobre 2019

Cabane 238, Port de Larros : Gujan-Mestras les 17 et 18 octobre 2020

Le Café de l'Horloge à Talence du 6 mars 2020 à septembre 2021

Partager cet article
Repost1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

MLise 12/03/2021 15:12

Bravo pour ces superbes photos qui ressemblent à des toiles de peintres...mais peut-être est-ce le contraire???
Pour des yeux qui aiment lumières, couleurs, noirs et blancs, c'est un régal. Sans parler de l'association des textes...La créativité réside en chacun de nous mais il faut savoir la chercher et la trouver. Je pense que c'est tout bon pour toi.

12/03/2021 16:01

Merci infiniment pour tes très gentils mots.
Je t'embrasse et au plaisir de te revoir.

Bouchaud annick 24/05/2020 13:50

Gilles encore superbe photographe qui sait voir regarder observer pour capter une lumiere une ombre un detail qui m apporte de l emotion. Gilles photographe et ami des poetes . Que de talents.c est magnifique.bravo.bises annick

24/05/2020 13:59

Je te remercie infiniment pour ton très gentil message. La Normandie m'a accueilli durant trois années pour mes débuts professionnels. Je ne pouvais pas ne pas lui rendre hommage ainsi.

Gérard SAMSON 21/12/2018 19:56

Magnifiques photos . Elles me rappellent tant de beaux souvenirs, ces lumières incomparables du littoral normand.
La Normandie est encore plus belle grâce à votre talent.
Extraordinaire les ombres de ces chaises à St Sauveur le Vicomte, pays de Barbey d'Aurevilly.
Merci Gilles.

21/12/2018 23:57

Merci beaucoup Gérard pour votre retour. Nos régions sont des pépites. Nous n'avons qu'à les cueillir.
Merci aussi pour votre regard sur mon travail photographique de la part d'un artiste du vin.
J'apprécie.
Amitiés
Gilles